Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Mar 29 Déc - 18:55

Le résultat: selon la lumière, selon le moment de la journée, les verres changent de teintes dans des modulations subtiles de gris, gris bleutés, gris or, blanc nacré...

Cette photo montre ces variations sur un même vitrail.


Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Mer 13 Jan - 14:26

Venons-en maintenant à l'église de Conques

Détails du portail:


avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Ven 15 Jan - 21:17

Pas facile à dire
Je manque de mots pour raconter Conques.

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Ven 15 Jan - 21:29

je connais un spécialiste, je peux lui demander
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Sam 16 Jan - 9:35

alainAdmin a écrit:je connais un spécialiste, je peux lui demander

Ah oui, si tu connais quelqu'un qui peut prendre le relais, je lui laisse volontiers la parole Very Happy

En attendant, je termine avec quelques vues des vitraux, de l'intérieur.
Dans la première image, ainsi que dans les deux dernières, on voit bien les changements de teintes en fonction de la direction de la lumière.

C'est sublime!  cheers













Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 12 Nov - 17:42, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Sam 16 Jan - 11:04

Avant de quitter le sujet, je voudrais montrer un détail que tout le monde n'a peut-être pas remarqué...

Vous avez vu ce vieux clou planté dans le mur, dans ce détail merveilleux du portail.
Mais avez-vous remarqué sa couleur?



La tête du clou est bleue, mais ce n'est pas une tache de peinture! C'est le reflet du ciel! L'outre noir peintographique se niche partout, dans les plus petits détails!
Voici ce bleu prélever avec la pipette.



C'est bien le même bleu que celui du ciel de Conques ce jour là! cheers

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Sam 16 Jan - 14:25

cheers
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Sam 16 Jan - 14:29

tout à coup je réalise, vu que je suis allé chercher un ami qui connaît Conques,
je réalise que mon grand-oncle, le "cultivé architecturalement" de la famille, visitait et photographiait les églises, surtout romanes, dans toute la France, surtout dans "notre" Sud et Sud-Ouest.
Et ..what the f!! ..c'est moi qui ai hérité de ses 10 000 diapos! ahahaha

wait je vais voir...je sais où elles sont.
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Sam 16 Jan - 14:32

on me dira : "quel intérêt?"
eh bien, si mon tonton a fait des photos à Conques, c'est certainement avant les vitraux de Soulages!
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Sam 16 Jan - 15:33

alainAdmin a écrit:
eh bien, si mon tonton a fait des photos à Conques, c'est certainement avant les vitraux de Soulages!

drunken
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Mer 20 Jan - 11:10

je n'arrive pas à trouver comment était l'abbaye avant Soulages!

Par ailleurs on trouve facilement les réactions de certains à la découverte des vitraux de Soulages.
Ex:
http://www.lexpress.fr/actualites/1/culture/quand-conques-la-medievale-rejetait-la-lumiere-de-soulages_1544186.html

***********************

Une super ressource à propos du tympan:

http://www.art-roman-conques.fr/

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Mer 20 Jan - 14:56

alainAdmin a écrit:je n'arrive pas à trouver comment était l'abbaye avant Soulages!

Tiens, j'ai trouvé deux photos anciennes de l'intérieur de l'église, mais on ne se rend pas tellement compte ... Suspect
L'effet des vitraux de Soulages est subtil, il faut être sur place pour le ressentir.






Par ailleurs on trouve facilement les réactions de certains à la découverte des vitraux de Soulages.

Oui, c'est toujours pareil Sad
Un vieil habitant de Rodez me racontait que l'architecture du musée avait fait grincer beaucoup de dents... Rolling Eyes
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Mer 20 Jan - 15:46

ici on voit bien les vitraux précédents
http://www.ina.fr/video/TLC9106050260

Alain Baron__1991 a écrit:..une oeuvre très caractéristique de la période art déco des arts limousins.

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Mer 20 Jan - 17:11

Bien trouvé, Alain! Je n'avais pas pensé à regarder du côté des archives video.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Mer 20 Jan - 17:35

Je sais bien que c'est ici un hommage *mérité* à Soulages,
mais je suis quand même un peu épaté , quoique peu réac en général, héhé,
qu'on ait déposé l'art déco limousin au profit de plus moderne.
Fait du prince? (Lang)
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Jeu 21 Jan - 18:45

Bonne question. Je vais voir si je trouve des infos. scratch

A priori,  sur le "fait du prince" je te dirais: pas de jugement hâtif....
Cherchons d'abord à comprendre.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Dim 28 Fév - 9:49

Dans l'excellente collection de films sur l'architecture réalisés par Richard Copans et Stan Neumann figure dans le volume 4 un documentaire sur l'abbatiale de Conques.

On le trouve sur youtube, mais en anglais (25 minutes):
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Northman le Dim 28 Fév - 13:13




Je reprends en entier l'article de l'Express mentionné plus haut, en y ajoutant des réflexions personnelles entre crochets :


"Conques (France) - En 1994, le village aveyronnais de Conques protestait en découvrant les vitraux abstraits conçus par Pierre Soulages pour l'abbatiale du 11e siècle. Vingt ans plus tard, ses détracteurs admettent qu'ils ont mis en valeur la beauté pure de ce chef-d'oeuvre de l'art roman.

[ Donc il y là a en grande partie un phénomène de rejet du changement, quel qu'il soit. Ce phénomène existe aussi d'ailleurs dans les milieux qui se targuent de "progressisme". Or dans son évolution historique vivante, l'abbatiale a déjà vécu des changements. Par exemple les vitraux art déco du Limousin n'étaient pas d'origine.]

"A l'été 1994, il y avait eu une conférence de M. Soulages au Centre européen d'art et de civilisation médiévale de Conques. Ses vitraux venaient d'être inaugurés et, oh là là, des gens s'étaient levés pour l'insulter", dit Claudine Rudelle, 56 ans, doyenne des guides de l'office du tourisme de Conques. "J'entends encore un monsieur dire +je suis médiéviste+ et hurler!"

[Les vitraux art déco n'étaient pas médiévaux.]

"Les curés avaient dû enlever de l'église le cahier des intentions de prières parce qu'il était plein de plaintes. Quelqu'un avait écrit: +on se croirait dans un aquarium+, se souvient-elle. Et des mamies avaient fait des pétitions pour qu'on remette les anciens vitraux colorés" posés en 1952, avec leurs personnages de moines.

Non, vraiment, le village ne les aimait guère, ces nouveaux vitraux contemporains imposés par une commande publique, à l'initiative du ministre de la Culture Jack Lang: 104 oeuvres uniques, faites d'un verre incolore - "blanc", non transparent mais translucide - que le peintre Pierre Soulages mit des années à mettre au point avec le maître verrier toulousain Jean-Dominique Fleury, pour "que la lumière soit prise dans le verre même" et devienne "émetteur de clarté".

[Une commande publique imposée d'en haut à l'initiative de Jack Lang. Dans ces cas là il n'y a pas de consultation démocratique des utilisateurs, visiteurs et amateurs des édifices concernés ? Pas de vote à partir de différents projets proposés ?]

- Entrez, "c'est magnifique" -

Deux décennies après, à l'heure où Soulages s'apprête à inaugurer un musée à son nom à une quarantaine de kilomètres de distance, dans sa ville natale de Rodez, la controverse de Conques ne se joue plus qu'en sourdine quand des visiteurs descendent par la rue principale et aperçoivent, de l'extérieur, le chevet nord et ses vitraux semblant alors d'un gris opaque.  

Des gens demandent: "Mais ils sont où, les vitraux de Soulages ' C'est encore en travaux '", rapporte l'adjoint au maire de Conques, Bernard Ferrières, 74 ans. "Je leur dis alors +Allez à l'intérieur, c'est magnifique+. Et moi qui n'étais pas très favorable au début, je suis obligé de reconnaître que la pénétration de la lumière met très bien en valeur l'édifice et les chapiteaux".

[ Très important ! On est donc certainement pas dans un cas de figure où l'artiste contemporain étale son égo en choquant, en tranchant avec arrogance.]

A l'origine puis au fil des siècles, étaient-ce des parchemins huilés ou de très fines feuilles d'albâtre translucide qui obstruaient les fenêtres ' "Nulle trace de cette époque ne permet de lever le doute", écrit le frère Jean-Régis Harmel, résidant au prieuré Sainte-Foy de Conques, dans un fascicule de 2013. A notre "époque saturée d'images", le religieux vante le choix fait par Soulages de vitraux non transparents et non figuratifs, qui donnent à voir l'architecture d'origine et sont propices à la méditation.

[On est au cœur du sujet. A l'époque médiévale, les vitraux figuratifs, tels des images de bande dessinée, avaient un rôle pédagogique envers une foules de pèlerins qui ne savaient pas lire. La Bible n'était d'ailleurs encore pas imprimée et donc inaccessible au peuple. A l'heure actuelle l'information surabonde de toute part, et si des vitraux non figuratifs favorisent effectivement la méditation dans ce lieu parfaitement adéquat, alors en ce sens la vie spirituelle de l'abbatiale continue positivement . Kim en Joong a aussi réalisé de nombreux vitraux modernes non figuratifs, par exemple à l'abbatiale romane Saint-Julien de Brioude. C'est un père dominicain de Corée du Sud. Si les vitraux de Soulages favorisent la méditation, l'intériorité, l'artiste est alors aussi totalement en phase avec les besoins spirituels de son temps.]

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l'abbatiale, l'un des plus édifices romans les plus remarquables, reçoit chaque année des centaines de milliers de visiteurs français et étrangers.

- Des pèlerins frappés par l'émotion -

"Une moitié se montre réticente (vis-à-vis des nouveaux vitraux, ndlr), l'autre se laisse conquérir par cette lumière" qui magnifie la beauté du lieu, estime la guide-conférencière Anne Romiguière. Elle conseille de revenir "en nocturne" dans le déambulatoire, quand les projecteurs s'allument face au chevet et que les vitraux se teintent d'orange violent ou de bleu nuit. Au son des orgues, dit-elle, "des pèlerins fatigués tombent en larmes, tellement ça les touche, cette harmonie".  

C'est à Conques que Soulages - né en 1919 à Rodez - eut lui-même une forme de révélation, à 12 ans: "J'ai compris que l'art comptait plus que tout, raconte le peintre abstrait aujourd'hui mondialement connu dans le dossier de présentation du musée à son nom. "Autour de moi, il me semblait que tous les gens perdaient leur vie à la gagner. Ils n'étaient pas heureux. Le dimanche, ils avaient des conduites de gens bizarres, presque d'ennui (...) J'ai ressenti qu'une seule chose pourrait remplir ma vie: peindre".

Au musée Soulages - que l'artiste de 94 ans inaugurera le 30 mai - une salle aussi haute que le collatéral d'une église a été spécialement aménagée pour présenter les "cartons" (plaques de bois) sur lesquels il dessina ses vitraux grandeur nature.  

De quoi révulser les quelques visiteurs de Conques qui, en 2014, se plaignent encore à l'office du tourisme parce qu'ils ne voient qu'"horreur", "gâchis", "aberration" dans "ces fameux vitraux de Soulages dont on fait tout un plat".

["quelques visiteurs". Il y en aura toujours... Il faudrait qu'ils soient plus précis sur ce qui les choque.]


Un vitrail abstrait de Kim en Joong :





Autrement, Jean-Yves, ton intéressant sujet est pour moi un appel à aller se rendre compte sur place, à l'occasion. Impossible de se faire une idée précise au travers de quelques photos. Il faudrait passer une journée entière à Conques, ensoleillée si possible, et aller dans l'abbatiale à différents moments de la journée, en prenant tout son temps. Je pense que l'appréciation des ces vitraux et de l'interaction avec l'architecture romane qui les héberge est d'une grande subtilité. De même que l'impact favorable sur la prière, la méditation et l'oraison profondes.


Certaines oeuvres de Soulages que tu as présentées m'ont aussitôt fait penser à des cristaux de tourmaline que j'avais trouvés et photographiés (macro) en 2005 dans des pegmatites de la côté orientale granitique du Cotentin :










Je ne sais pas si ce rapprochement est pertinent...






Dernière édition par Northman le Dim 28 Fév - 14:42, édité 5 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  alainD le Dim 28 Fév - 14:10

comme j'ai toujours envie de dire, à vous lire, "bravo , merci" ,
mais que ça ne sert à rien,
je me demande  souvent ce que je pourrais écrire.
Ici J'ai trouvé ceci:

Autant Soulages est un de mes supports depuis longtemps,
et je dois préciser que je n'ai pas vu ses vitraux en vrai, il faut que j'y aille,
eh bien je vais dire ceci, juste pour relancer le schmilblic:

A Chartres, à Reims, et en dizaines d'autres cathédrales et églises et châteaux que j'ai visités,
un des hits pour moi c'était la projection des COULEURS des vitraux sur les murs ou le sol.
Et toc, héhé.

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Dim 28 Fév - 15:27

et je dois préciser que je n'ai pas vu ses vitraux en vrai, il faut que j'y aille,

Jean-Yves, ton intéressant sujet est pour moi un appel à aller se rendre compte sur place, à l'occasion. Impossible de se faire une idée précise au travers de quelques photos.

C'était bien un des buts de ce sujet: donner l'envie d'aller voir Very Happy
Je ne connaissais pas l'Aveyron - juste un lointain souvenir d'avoir visité l'abbatiale de Conques quand j'étais gamin - et ben vraiment c'est un beau coin! En plus de ce dont j'ai parlé, il y a une quantité de villages superbes à visiter, dont une dizaine figurent parmi "les plus beaux villages de France".
http://www.plusbeauxvillagesdefrance-aveyron.com/

Comme Belcastel par exemple:


Ou D'Estaing:


Ou Najac:


avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Dim 28 Fév - 15:57

alainAdmin a écrit:
un des hits pour moi c'était la projection des COULEURS des vitraux sur les murs ou le sol.
Et toc, héhé.
C'est vrai que c'est une des magies des vitraux. Mais plutôt de ceux de la période gothique. Car à ma connaissance il y en avait peu dans les églises romanes. Les couleurs étaient alors plutôt sur les murs souvent entièrement couverts de fresques. J'ignore si c'était le cas à Conques. En tous les cas, les vitraux de Soulages mettent en valeur les teintes chaudes des pierres, les volumes et les rythmes de l'architecture telle qu'elle est actuellement. Ils créent un climat propice à la méditation, qu'elle soit esthétique ou religieuse.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Northman le Dim 28 Fév - 17:13



Jean-Yves Amir a écrit:
alainAdmin a écrit:
un des hits pour moi c'était la projection des COULEURS des vitraux sur les murs ou le sol.
Et toc, héhé.
C'est vrai que c'est une des magies des vitraux.

C'est un aspect actuellement expérimenté par Véronique Journard sur une des verrières du croisillon sud du transept de la cathédrale de Bayeux.

http://lartcommeonlaime.forumactif.org/t147-cathedrale-de-bayeux-prismes-et-verres-dichroiques-de-veronique-journard



Dernière édition par Northman le Dim 6 Mar - 14:55, édité 6 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Vitraux contemporains : De Conques à la France entière.

Message  Northman le Dim 28 Fév - 18:56



La France, patrie du vitrail contemporain


Sabine Gignoux, dans La Croix, le 27/05/2015

Une exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine retrace l’histoire des commandes de vitraux depuis 1945, d’une richesse unique en Europe.

Article complet ici :

http://lartcommeonlaime.forumactif.org/t148-point-sur-le-vitrail-contemporain-en-france



Dernière édition par Northman le Dim 6 Mar - 14:57, édité 4 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Elargissement du sujet.

Message  Northman le Dim 28 Fév - 19:57



Jean-Yves Amir a écrit:

Si tu souhaites poursuivre sur les vitraux contemporains, Northman, je vais un peu compléter mon titre et créer un sommaire par sous-titres comme nous avons commencé à le faire dans les sujets à longs développements.
Ou bien on ouvre un sujet spécifique? scratch  Comme tu préfères.

Les vitraux de Soulages à Conques et les débats qui les ont accompagnés ouvrent une perspective plus large. Mais inutile d'ouvrir un nouveau sujet spécifique pour le moment, je débraye un peu, et je suis pris ailleurs... Ta première option semble donc être la bonne. Par contre une question me taraude depuis longtemps sur les vitraux médiévaux : Quels oxydes entrent dans la composition des vitraux médiévaux de Chartres, ayant donné ces fameux bleus ?



Dernière édition par Northman le Dim 6 Mar - 18:48, édité 2 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Jean-Yves Amir le Lun 29 Fév - 19:12

Northman a écrit:
Par contre une question me taraude depuis longtemps sur les vitraux médiévaux : Quels oxydes entrent dans la composition des vitraux médiévaux de Chartres, ayant donné ces fameux bleus ?
Je ne sais pas, et j'ignore si la réponse est connue.
J'ai simplement le souvenir (lointain) d'une visite de la cathédrale de Bourges où un guide très bien nous avait expliqué que les maîtres verriers avaient leurs secrets de fabrication, et qu'on ne savait pas refaire le rouge de Bourges ni le bleu de Chartres. Des analyses de la composition de ces verres ont sans doute été faites, peut-on pour autant comprendre d'où provient leur qualité particulière et les reproduire à l'identique...?


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 12 Mar - 11:13, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1525
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveyronnaise 2: Soulages, le musée de Rodez et les vitraux de Conques

Message  Northman le Mar 1 Mar - 23:02



Jean-Yves Amir a écrit:
Northman a écrit:
Par contre une question me taraude depuis longtemps sur les vitraux médiévaux : Quels oxydes entrent dans la composition des vitraux médiévaux de Chartres, ayant donné ces fameux bleus ?
Je ne sais pas, et j'ignore si la réponse est connue.
J'ai simplement le souvenir (lointain) d'une visite de la cathédrale de Bourges où un guide très bien nous avait expliqué que les maîtres verriers avaient leurs secrets de fabrication, et qu'on ne savait pas refaire le rouge de Bourges ni le bleu de Chartres. Des analyses de la composition de ces verres ont sans doute été faites, peut-on pour autant comprendre d'où provient leur qualité particulière et les reproduire à l'identique...?

Suite de la recherche ici, dans une sous-rubrique "Art du Vitrail" fraîchement ouverte :

http://lartcommeonlaime.forumactif.org/t149-une-recherche-sur-le-magnifique-bleu-de-chartres



Dernière édition par Northman le Ven 4 Mar - 18:51, édité 1 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum