Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  alainD le Sam 17 Déc - 20:13

Jean-Yves Amir a écrit:
alainAdmin a écrit:et on se souvient donc que le web est né de l'armée..
C'est un point essentiel concernant Street View et tout le système Google.
:

lol merci , parce que parfois je me demande si je fais pas des digressions
( private joke)

alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Sam 17 Déc - 21:53

alainAdmin a écrit:
Jean-Yves Amir a écrit:
alainAdmin a écrit:et on se souvient donc que le web est né de l'armée..
C'est un point essentiel concernant Street View et tout le système Google.
:

lol merci , parce que parfois je me demande si je fais pas des digressions
( private joke)

Merci Alain pour tes contributions.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  alainD le Sam 17 Déc - 22:10

Mon service militaire à Saint Malo m'a fait passer devant la maison qu'avait Léo Férré ,

wiki a écrit:îlot Du Guesclin

je ne sais qui nous la montrait en racontant l'histoire.
1973 ...nous n'avions même pas l'électricité mais Internet et street view me dit que je n'ai pas rêvé!

mon cher Léo a écrit:Quand j'allais, géométrisant,

wiki a écrit:En 1960, Léo Ferré acquiert en Bretagne un îlot sur lequel est bâti un ancien fort qui date de 1026





..







La marée, je l'ai dans le coeur
Qui me remonte comme un signe
Je meurs de ma petite soeur, de mon enfance et de mon cygne
Un bateau, ça dépend comment
On l'arrime au port de justesse
Il pleure de mon firmament
Des années lumières et j'en laisse
Je suis le fantôme jersey
Celui qui vient les soirs de frime
Te lancer la brume en baiser
Et te ramasser dans ses rimes
Comme le trémail de juillet
Où luisait le loup solitaire
Celui que je voyais briller
Aux doigts du sable de la terre

Rappelle-toi ce chien de mer
Que nous libérions sur parole
Et qui gueule dans le désert
Des goémons de nécropole
Je suis sûr que la vie est là
Avec ses poumons de flanelle
Quand il pleure de ces temps-là
Le froid tout gris qui nous appelle
Je me souviens des soirs là-bas
Et des sprints gagnés sur l'écume
Cette bave des chevaux ras
Au ras des rocs qui se consument
Ô l'ange des plaisirs perdus
Ô rumeurs d'une autre habitude
Mes désirs dès lors ne sont plus
Qu'un chagrin de ma solitude

Et le diable des soirs conquis
Avec ses pâleurs de rescousse
Et le squale des paradis
Dans le matin mouillé de mousse
Reviens fille verte des fjords
Reviens violon des violonades
Dans le port fanfare les cors
Pour le retour des camarades


Ô parfum rare des salants
Dans le poivre feu des gerçures
Quand j'allais, géométrisant,
Mon âme au creux de ta blessure
Dans le désordre de ton cul
Poissé dans des draps d'aube fine
Je voyais un vitrail de plus,
Et toi fille verte, mon spleen

Les coquillages figurant
Sous les sunlights cassés liquides
Jouent de la castagnette tant
Qu'on dirait l'Espagne livide
Dieux des granits, ayez pitié
De leur vocation de parure
Quand le couteau vient s'immiscer
Dans leur castagnette figure
Et je voyais ce qu'on pressent
Quand on pressent l'entrevoyure
Entre les persiennes du sang
Et que les globules figurent
Une mathématique bleue,
Dans cette mer jamais étale
D'où me remonte peu à peu
Cette mémoire des étoiles

Cette rumeur qui vient de là
Sous l'arc copain où je m'aveugle
Ces mains qui me font du fla-fla
Ces mains ruminantes qui meuglent
Cette rumeur me suit longtemps
Comme un mendiant sous l'anathème
Comme l'ombre qui perd son temps
À dessiner mon théorème
Et sur mon maquillage roux
S'en vient battre comme une porte
Cette rumeur qui va debout
Dans la rue, aux musiques mortes
C'est fini, la mer, c'est fini
Sur la plage, le sable bêle
Comme des moutons d'infini...
Quand la mer bergère m'appelle
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Dim 18 Déc - 15:29



Jean-Yves Amir a écrit:
Northman a écrit:
Pour ceux qui n'ont jamais vu ce type de voiture, en voici une de plus près
Et toi, Northman, t'est-il arrivé de croiser une de ces voitures?

Non mais j'ai rêvé de celle-ci :




Elle permet de flouter les visages des passants avant les prises de vues par celle qui la suit :





Je pense que je vais déposer un brevet Smile


avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 18 Déc - 16:09

Northman a écrit:
Je pense que je vais déposer un brevet Smile

Very Happy Dans la même idée de "floutage préventif", l'artiste Martin Backes propose une cagoule pré pixellisée





Si tu vois arriver la Google car de tes pires cauchemars : hop! tu enfiles vite ta cagoule ! affraid


source http://www.martinbackes.com/new-artwork-pixelhead/
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Mer 21 Déc - 11:43

alainAdmin a écrit:
j'ai un fils à Magdeburg, DDR, et quand je veux streetviewer où il habite, je ne peux pas car aucune de leur cars n'y est allé. Pourquoi?

Ce serait à mieux vérifier, mais je pense que c'est parce que l'Allemagne a tout simplement refusé Street View. J'ai fait quelques essais au hasard, ça ne donne rien, street view semble ne pas y exister.
Et je suis allé faire un tour à la ville frontière Suisse / Allemagne de Riehen. Et bien street view s'arrête là, au poste frontière! (que tout le monde peut par ailleurs franchir sans difficulté...)

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 26 Déc - 18:44

Apparemment, les Google cars ne circulent plus en Allemagne depuis 2010-2011:

Google a lancé mardi 2 novembre une version allégée de son programme Street View dans un pays très sensible au respect de la sphère privée (...)
« Parum est un village qui n'existera pas sur Google. » Wilhelm Meier est à l'origine de la rébellion des 70 habitants du village de Parum, au nord de l'Allemagne, contre le service Street View de Google, un logiciel de cartographie qui fournit des vues panoramiques de rues en trois dimensions.
L'enseignant à la retraite assure que les habitants de Parum sont prêts à notifier individuellement à Google leur opposition à ce que les 25 bâtiments de ce bourg au milieu des champs soient numérisés. Il y a quelques semaines, il s'était adressé au responsable fédéral pour la protection des données privées, Peter Schaar, lui demandant de se faire le porte-parole du village auprès de Google.
Une mobilisation révélatrice de la contestation dont fait l'objet le lancement de Street View en Allemagne, pays particulièrement sensible au respect de la sphère privée des individus. Google a finalement lancé, mardi 2 novembre, une version très allégée de son programme.
source http://www.la-croix.com/Monde/L-Allemagne-voit-Google-Street-View-d-un-tres-mauvais-oeil-2010-11-04-558285

Les nombreuses plaintes reçues par Google sur le sol allemand concernant son fameux service Street View auront finalement eu raison de sa volonté de couvrir le territoire. Les Google Cars ne circuleront plus dans les rues allemandes, et Google va ainsi cesser de mettre à jours les clichés de cette version de son service.

Google ne retirera pas les photos déjà publiées pour près de 20 villes allemandes dans son service Street View. La marque vient cependant d’arriver à un compromis qui devrait lui éviter
de futures actions en justice, puisqu’elle a décidé de ne plus envoyer ses Google Cars patrouiller en Allemagne, que ce soit pour prendre de nouvelles photos ou pour mettre à jour les anciennes.

Depuis cette décision, Google reste relativement muet à ce sujet, aussi bien concernant les raisons que le caractère définitif ou non de cet arrêt. La version allemande de Google Street View a toujours fait figure d’exception, puisqu’il s’agit de la seule version du service où les habitants ont la possibilité d’exiger le retrait de la photo de leur résidence. Ce droit pour les résidents avait été obtenu après de longues négociations entre Google et la justice allemande.
source http://www.tomsguide.fr/actualite/Google-Street-View,33227.html



Les Allemands qui utilisent Google Street View doivent s'attendre de plus en plus à ce que les endroits qu'ils visitent via le service de navigation virtuelle ne correspondent pas à la réalité. Cela fait désormais trois ans que les voitures du géant américain ne sillonnent plus les rues allemandes. Résultat, le service tombe peu à peu dans l'obsolescence, comme le déplore l'hebdomadaire Die Zeit:

«Les versions virtuelles des vingt villes allemandes que Google a photographiées à partir de 2008 pour son service de cartographie sont en passe de devenir des musées municipaux en ligne. Et rien ne devrait d'ailleurs changer dans les prochains temps: d'après le service de presse de Google, il n'est pas prévu d'actualiser les prises de vue des villes allemandes sur Google Street View.»

Google n'a pourtant cessé d'étendre ce service depuis sa création en 2007 –il est désormais possible de visiter virtuellement plus d'une cinquantaine de pays sur les cinq continents– tout en le réactualisant sans cesse. Répertoriées depuis plusieurs années sur Google Street View, Tokyo et Utrecht sont par exemple en train d'être reprises en photo.

Alors que le service est seulement disponible dans vingt grandes villes en Allemagne, il est par contre aujourd'hui possible de se promener dans presque la totalité des patelins français. Lors de la dernière grande mise à jour effectuée par Google au printemps 2013, certains endroits inaccessibles en voiture ont même été photographiés à l'aide d'un tricycle, comme le centre-ville de Blois ou la cathédrale d'Avignon, comme l'expliquait alors Google France sur son blog officiel.

Pour Die Zeit, cette différence de traitement serait la vengeance de Google après le mauvais accueil qu'a reçu son projet en Allemagne lors de son lancement:

«Même si personne chez Google ne veut le dire officiellement à un représentant des médias: très manifestement, on n'a plus envie de poursuivre la digitalisation du territoire sur lequel se trouvent les villes allemandes depuis que les protestations ont fusé lors du lancement du Street View allemand. […] Dans aucun autre pays du monde, une telle tempête d'indignation ne s'est abattue sur Google.»
source http://www.slate.fr/monde/85677/google-street-view-allemagne
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 26 Déc - 19:16

Et en France, vous demandez-vous, des municipalités se sont elles opposées à la visite de Google car?
Pour l'instant, je n'ai rien trouvé, mais il faut mieux chercher....
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Jeu 29 Déc - 21:08




Très tard hier soir, un peu fatigué, au bout d'une route de campagne, non loin d'une auberge abandonnée, il m'a encore semblé encore
en voir une ... Personne ne veut me croire... Maintenant ils te pré-pixelisent grave la tronche sur place, au laser Smile






Quelques souvenirs récents. Super ce générique : Les effets spéciaux du début relèvent du
montage diapo maison des années 1970 Smile :





Oui, le cauchemar a déjà commencé... Smile





Dernière édition par Northman le Sam 31 Déc - 14:35, édité 2 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Ven 30 Déc - 13:17




Ces cartes donnent une bonne idée de la couverture de notre planète et de l'Europe par Google Street :










Exemple de la couverture Google Street de l'Islande, en zoomant progressivement sur la capitale :










Certains secteurs du Groenland sont couverts. On ne les distingue pas facilement sur la grande carte :





Exemple d'Ittoqqortoormiit :














Directement sur le dos :




Donc utilisable aussi sur un bateau :















Dernière édition par Northman le Dim 1 Jan - 13:06, édité 4 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Signaler un problème de photo Google Street View à Google Maps

Message  Northman le Sam 31 Déc - 11:14




Ayant constaté que Google Street View n'a pas flouté notre nom sur la pancarte du permis de construire de notre chantier d'extension de maison,
j'ai signalé le problème à Google Maps ce matin du 31 décembre 2016.

Voici la marche à suivre, à partir d'un exemple bidon (ou plutôt tonnelet) :


En haut du col du Grand Saint-Bernard, je constate que la tête de mon chien n'est pas floutée sur la photo :





Je clique alors sur "signaler un problème" en bas à droite de la vue Google Street :






La marche à suivre est alors très clairement proposée :





Bien entendu, je n'ai pas envoyé ce message bidon.





Premier mail de réponse très rapide de Google Maps, à mon message sérieux ( donc pas le chien) reçu le 31 décembre 2016 à 10H45 :





Second mail de réponse de Google Maps, reçu le 31 décembre 2016 à 12H58 :





14H05 ce 31 décembre 2016. Je retourne sur Google Street View : Le problème est réglé : Le nom du propriétaire a bien été flouté.
Belle efficacité, chapeau !






avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 1 Jan - 15:37

Northman a écrit:

Exemple d'Ittoqqortoormiit :

Je suis allé faire un tour à Ittoqqortoormiit, sur tes traces si on peut dire Smile. En me promenant dans cette petite ville groenlandaise, je me demandais ce qui pouvait bien justifier la visite de Google Street View. C'est si petit qu'on ne peut s'y perdre -existe t il seulement un plan papier de la ville? - les autochtones n'en ont certainement pas besoin, il n'y a pas de commerces à "valoriser", il n'y a pas de touristes...  Alors à quoi bon sinon l'auto définition du système Google? Etre partout, tout voir et tout montrer devenant un but en soi.

Mais que signifie au juste le mot "google"?

Le domaine Google.com est enregistré le 15 septembre. Le nom, un jeu de mots venant de "googol", un terme mathématique utilisé pour désigner le nombre 1 suivi de 100 zéros, reflète l'ambition de Larry et de Sergey d'organiser un volume d'informations apparemment infini sur le Web.
source https://www.google.com/about/company/history/

Si vous cherchez l'origine du mot « google » sur Google, vous tombez sur Edward Kasner, mathématicien américain (1878-1955), et sur ce jour de 1938 où il sèche sur un petit problème idiot.
Pour une démonstration, il a imaginé un chiffre qui soit inimaginablement grand mais tout de même inférieur à l'infini. Il a pensé, arbitrairement, à 10 suivi de cent zéros. Soit :10, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000.
Reste à baptiser cette entité. Trillion, quintillion, méga, giga, tous ces mots sont déjà pris et puis il s'agit de beaucoup plus. 10 suivi de cent zéros, c'est plus qu'il n'y a de particules dans tout l'univers (10 suivi de 80 zéros). Comment nommer ce monstre ? Kasner se tourna vers son neveu, de passage à la maison. Il lui demanda quel nom il donnerait à un chiffre suivi de cent zéros. Le petit Milton Sirotta, 9 ans, réfléchit un instant, frappé par ce chiffre de ouf, et répondit d'un mot de gosse : «Un googol!».
Mot que Kasner reporta fidèlement dans son traité : Mathematics and the imagination. Et que reprirent, en 1998, Larry Page et Sergei Brin, quand ils créèrent Google dans leur garage californien.
Google jongle aujourd'hui avec d'autres chiffres astronomiques : 200 millions de recherches par jour, en 97 langues, un chiffre d'affaires de 1700 millions de dollars en 2004. Et une entrée en Bourse, le 29 avril 2004, qui mit 3 milliards de dollars dans la poche de Page et Brin. 3 milliards chacun.
Voilà la réponse !!!
Source(s) : http://www.novaplanet.com/cyber-hardcore...
source https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070905083558AAOr88j

Mais "goggle", avec un o et deux g, signifie aussi en anglais:
1 Rouler de gros yeux ronds, être saillants (en parlant des yeux) ou exorbités, sortir de la tête. To goggle at: regarder qqun ou qqchose en roulant de gros yeux ronds. 2 Grosses lunettes protectrices de motocycliste, lunettes de plongée, lunettes de protection.
Source Dictionnaire Robert&Collins

Je ne pense pas qu'il y ait à "choisir" entre ces définitions. Le sens de "Google" serait plutôt leur contraction: "des millions et des millions d'yeux roulant et exorbités" Shocked
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 1 Jan - 15:53

Oeil rond et intrusif qui me fait irrésistiblement penser à cette scène de la Guerre des mondes de Spielberg

( on en revient aux "envahisseurs"...)

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Lun 2 Jan - 20:24



Et là on se demande vraiment à quoi servent les vues Google Street, une fois dans le tunnel. Il il y en a deux ou trois longs tronçons :









Il n'est même plus question de voir quelque chose sur la plupart de ces vues, alors reste le fait que l'équipe de Google Street View souhaite
probablement montrer de façon appuyée qu'elle est aussi passée par le plus long tunnel routier du monde. Il ne faut vraiment rien avoir à faire
de ses journées pour aller visionner avec Google Street View toutes ces longueurs de tronçons à l'intérieur du tunnel... Où alors c'est une histoire
de fous : Comme ça fait du bien quand on en voit le bout ! Smile





Le tunnel du Mont-Blanc a été photographié sur toute sa longueur par Google Street :




C'est vraiment passionnant Smile :








Dernière édition par Northman le Mar 3 Jan - 17:47, édité 2 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mar 3 Jan - 17:00



Par contre bien au-dessus du tunnel, il y a une belle proposition de balade virtuelle en haute montagne au départ de l'Aiguille du Midi :













avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mer 4 Jan - 8:37



A Ittoqqortoormitt comme dans le secteur de l'Aiguille du Midi, ces petites lignes parallèles très serrées, tendues comme des cordes de harpe entre
les branches de l'itinéraire suivi,  semblent être a priori des aberrations informatiques. On imagine mal le type, avec son énorme appareil sur le dos,
suivre très méticuleusement des lignes serrées parallèles, dans la neige voire sur les roches, juste pour faire un beau dessin sur la carte Smile

A Ittoqqortoormitt il ne s'agit pas de rues du village.








avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mer 4 Jan - 8:54




Jean-Yves Amir a écrit:Oeil rond et intrusif qui me fait irrésistiblement penser à cette scène de la Guerre des mondes de Spielberg

( on en revient aux "envahisseurs"...)

Sauf que les vues Google Street n'envahissent pas la sphère privée. Tu imagines un gros flexible sortant de la voiture Google, entrant dans ta maison pour photographier chaque pièce, chaque meuble ? Smile
Et mon expérience ci-dessus montre qu'ils sont réactifs à une demande de floutage s'ils n'ont pas fait ce qu'il fallait sur certaines vues. Ma soucoupe volante des Envahisseurs, c'était bien sûr de l'humour.



avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Mer 4 Jan - 15:51

Northman a écrit:[justify]
Et là on se demande vraiment à quoi servent les vues Google Street, une fois dans le tunnel.
Il n'est même plus question de voir quelque chose sur la plupart de ces vues, alors reste le fait que l'équipe de Google Street View souhaite probablement montrer de façon appuyée qu'elle est aussi passée par le plus long tunnel routier du monde.

C'est ce que j'appelais plus haut un phénomène "d'auto définition" ou "d'auto réalisation".
Qu'il s'agisse des chemins d'Ittoqqortoormitt, du tunnel du Mont Blanc, de la promenade à l'Aiguille du midi ou des treks aux iles Galapagos https://www.google.fr/intl/fr/streetview/#galapagos-islands/los-tuneles-isabela-island , on voit bien que le projet Street View ne s'arrête pas aux rues des villes mais qu'il vise plus loin : il tend inexorablement vers une vision totale, vers All View! affraid
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Mer 4 Jan - 16:06

Northman a écrit:

Jean-Yves Amir a écrit:Oeil rond et intrusif qui me fait irrésistiblement penser à cette scène de la Guerre des mondes de Spielberg
( on en revient aux "envahisseurs"...)
Sauf que les vues Google Street n'envahissent pas la sphère privée. Tu imagines un gros flexible sortant de la voiture Google, entrant dans ta maison pour photographier chaque pièce, chaque meuble ? Smile

Une chambre d'hôtel, cela relève de la sphère privée ou de la sphère publique?
J'ai volontairement viré le nom et le lieu pour éviter tout ennui...

Regarde:

On entre par la porte fenêtre du balcon...


C'est très intéressant de voir comment Google Man se comporte avec les miroirs. Comme tous les vampires, il a du mal avec... (comme, d'ailleurs le monstre tentaculaire à l'oeil globuleux de Spielberg)


Il y a un miroir à droite, mais Google Man se place juste où il faut pour éviter d'être pris dans son reflet:


Nous entrons ensuite dans la chambre


Google Man est malin, il parvient à éviter le miroir à gauche


et l'écran télé qui pourrait refléter son image.


Nous entrons maintenant dans la salle de bain...


Et Google Man parvient une fois de plus à éviter le miroir!


Oups! loupé! Le voici piégé par la vitre de la douche: on voit l'appareil posé sur un trépied, mais Google Man s'est planqué! Il n'aime décidément pas les miroirs!  Shocked


Je pense qu'on est là à la limite entre la sphère privée et la sphère publique. Mais que google ne se gênera pas pour pousser le portillon. Il suffira que des gens, avec les meilleurs intentions du monde, lui ouvrent la porte de leur domicile...
Quand aux miroirs, c'est quand même extraordinaire ce besoin de ne pas y apparaitre! Mais commercialement assez logique : imaginons que nous visitions cette chambre d'hôtel via Google avec l'idée de la louer pour quelques jours. Aimerions nous y voir Big Brother y séjourner avant nous? Y occuper le lit? Les toilettes? pale
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mer 4 Jan - 17:12



Jean-Yves Amir a écrit:

Une chambre d'hôtel, cela relève de la sphère privée ou de la sphère publique?
J'ai volontairement viré le nom et le lieu pour éviter tout ennui...

Le but de la visite photographique Google  de cette chambre d'hôtel est évidemment de la faire virtuellement visiter aux clients potentiels. Il y a nécessairement eu un accord, un contrat, entre le propriétaire de cet hôtel et Google pour en arriver là, le propriétaire y voyant certainement une bonne publicité, et il y a probablement eu une rémunération pour Google en échange du service rendu. Il y aurait eu intrusion dans la sphère privée si la chambre avait été occupée par des clients lors des prises de vue.

Quand tu vas par exemple sur le site des Gîtes de France tu as aussi des photos de l'intérieur des gîtes et tu les regardes attentivement avant de faire ton choix. Et là aussi bien sûr ces photos ont été faites hors occupation des gîtes par des clients.

Jean-Yves Amir a écrit:

Je pense qu'on est là à la limite entre la sphère privée et la sphère publique. Mais que google ne se gênera pas pour pousser le portillon. Il suffira que des gens, avec les meilleurs intentions du monde, lui ouvrent la porte de leur domicile...

En dehors des systèmes de location, quel intérêt un particulier aurait-il à faire entrer Google Views dans sa maison, et très probablement à payer pour cela ?

Jean-Yves Amir a écrit:

Quand aux miroirs, c'est quand même extraordinaire ce besoin de ne pas y apparaître! Mais commercialement assez logique : imaginons que nous visitions cette chambre d'hôtel via Google avec l'idée de la louer pour quelques jours. Aimerions nous y voir Big Brother y séjourner avant nous? Y occuper le lit? Les toilettes? pale

Oui c'est commercialement logique, il s'agit bien de cela : Il faut que les pièces soient telles que tu les découvres en y entrant, sans ce truc d'extra-terrestre dans les miroirs ou ailleurs. Smile



Dernière édition par Northman le Mer 4 Jan - 17:35, édité 1 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mer 4 Jan - 17:17



Pour continuer un peu hors villes classiques et rues, Il y a aussi quelques trajets en Antarctique, sur et près de l'île de Ross et de la base McMurdo :




























Dernière édition par Northman le Mer 4 Jan - 17:51, édité 1 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Mer 4 Jan - 17:50

Northman a écrit:
Quand tu vas par exemple sur le site des Gîtes de France tu as aussi des photos de l'intérieur des gîtes et tu les regardes attentivement avant de faire ton choix.

D'un côté, tu as raison dans le sens où ces photos d'hôtel peuvent paraître aussi bénignes que celles des locations de gîtes.
Mais de l'autre, moins raison, car ton argument extrait ces images du système global dans lequel elles s'inscrivent. La grande différence, c'est que Gîtes de France ne possède pas le plus puissant moteur de recherche du monde, n'a pas la plus complète cartographie satellite du monde, n'ambitionne pas de parcourir et reconstituer en 3D toutes les rues du monde, etc...

C'est ce projet global, totalisant, qui me rend méfiant.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Northman le Mer 4 Jan - 17:58



Jean-Yves Amir a écrit:

D'un côté, tu as raison dans le sens où ces photos d'hôtel peuvent paraître aussi bénignes que celles des locations de gîtes.
Mais de l'autre, moins raison, car ton argument extrait ces images du système global dans lequel elles s'inscrivent. La grande différence, c'est que Gîtes de France ne possède pas le plus puissant moteur de recherche du monde, n'a pas la plus complète cartographie satellite du monde, n'ambitionne pas de parcourir et reconstituer en 3D toutes les rues du monde, etc...

C'est ce projet global, totalisant, qui me rend méfiant.

Oui, je comprends bien. Mais Google Street View reste quand-même à la surface des choses, et la plupart du temps en différé, voire très différé (les dates sont sur les photos) : Beaucoup moins efficace que les systèmes de renseignement et d'espionnage actuels. Il serait beaucoup plus inquiétant que Google contrôle -par exemple- tout le réseau mondial des caméras de surveillance de rues, mais dans ce cas tu peux être certain que la Russie - par exemple- ne serait pas couverte, comme elle l'est en grande partie aujourd'hui par Google Street View :






Dans le détail on constate cependant que seuls les grands axes de Moscou sont couverts, pas le réseau secondaire de rues et ruelles :





Comme à Ittoqqortoormitt ou à l'Aiguille du Midi, on retrouve ces curieux maillages. Ils doivent quand-même avoir une fonction ?




On peut se promener virtuellement dans Mourmansk avec Google Street View :



Mais pas aux abords de la base de sous-marins nucléaires de Poliarny, qui est cependant visible sur Google Earth, avec quelques photos associées :



On distingue un gros sous-marin nucléaire lance-missiles :












avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon Rafman, Google Street View ou la photo "ready made"

Message  Jean-Yves Amir le Jeu 5 Jan - 11:35

Ouille ouille ouille! Voilà Northman qui se lance dans l'espionnage militaire!
On est foutu! Very Happy

Comme à Ittoqqortoormitt ou à l'Aiguille du Midi, on retrouve ces curieux maillages. Ils doivent quand-même avoir une fonction ?
Oui, c'est intriguant, je ne vois pas à quoi ça peut correspondre.Question
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1422
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum