Cathédrale de Bayeux : Prismes et verres dichroïques de Véronique Joumard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cathédrale de Bayeux : Prismes et verres dichroïques de Véronique Joumard.

Message  Northman le Sam 5 Mar - 18:42



C'est actuellement expérimenté par Véronique Joumard sur une des verrières du croisillon sud du transept de la cathédrale de Bayeux.
Là, c'était début février 2016, par temps gris, lors d'une visite de la cathédrale, en fin d'après-midi. Je souhaite aller revoir cela de près
un matin de mai, juin, juillet ou août par temps pleinement ensoleillé :













Passionnant :



"Ma première intuition pour ce projet compte tenu des spécificités de la commande fut d’utiliser les qualités optiques des prismes de verre dans la conception des vitraux. Ceci avec l’idée de créer de multiples taches colorées à l’intérieur de la cathédrale les jours de soleil. L’utilisation des prismes permet de garder la transparence et la clarté souhaitée dans le cahier des charges afin de créer une continuité avec la qualité de lumière actuelle de la cathédrale.

Après plusieurs recherches et essais, il s’est avéré que c’est un cristal dont la taille rappelle celle des diamants qui convenait le mieux au projet. Ce cristal présentait un grand nombre de facettes qui permettent de réfracter les rayons lumineux en dissociant la lumière blanche (la lumière du jour par exemple) selon la longueur d’onde des différentes couleurs qui la composent, et créer ainsi de multiples arcs en ciel.

Ce cristal tire ses qualités et sa grande transparence de sa composition, il s’agit en fait de verre avec une forte teneur en oxyde de plomb.
Pour valider cette intuition j’ai travaillé avec l’Institut d’Optique de Palaiseau. Les recherches effectuées ont défini la qualité du verre à utiliser et le meilleur dessin du prisme compte tenu des caractéristiques de la cathédrale, de son orientation et des principes définis en amont (dimension et forme extérieure du prisme).

Nous avons alors travaillé en étroite collaboration avec l’Atelier Mayer pour optimiser le dessin avec les  contraintes techniques du vitrail. Le prisme, de forme octogonale, prolonge le dessin des vitraux de l’allée centrale et les motifs de « tringlette à tranchoir».

Les qualités de réfraction ou indices de dispersion de ce prisme présente aussi une autre propriété importante. Lorsqu’on le regarde directement, il irise la lumière qui le traverse et parait diversement coloré selon l’angle sous lequel on l’observe par transparence.
L’effet sera donc présent les jours de soleil mais aussi par tous les temps.

C’est ensuite la forme et le procédé d’insertion du cristal dans les vitraux qui a induit le dessin des vitraux. Le cristal est littéralement serti dans du verre « antique cathédrale » légèrement bullé grâce à des baguettes de plomb. Chaque cristal se trouve à la croisée de deux lignes, l’une verticale, l’autre horizontale. Situés à différents endroits de chaque vitrage qui forment les baies, ils composent un dessin presque musical.

La partie haute des baies a été traitée en écho à ce premier principe, utilisant un verre dit « dichroïque ».
Le verre dichroïque est fait par fusions multiples de différents métaux (titane, chrome, d'aluminium, de zirconium, de magnésium ou de silicium) à la surface du verre, créant ainsi des reflets divers, de couleurs réfléchissantes, selon l'angle de vue.
Il a été mis au point par la Nasa pour la production de ses satellites grâce à sa capacité à résister à de très hautes températures.

Évoquant le dessin des différentes facettes du cristal, les tympans circulaires, trilobes et polylobes sont composés de triangles ou trapèzes de couleurs changeantes. Selon l’angle de vue et la lumière extérieure, les couleurs se transformeront. Les qualités techniques de ce verre dichroïque prolongeront à l’extérieur et la journée, les effets colorés que l’on connait habituellement de nuit. À l’instar de certains vitraux contemporains, les parties hautes des baies traités avec le verre dichroïque réfléchiront la lumière du jour en autant de nuances de couleurs.
Les parties claires auront le même « verre cathédrale » utilisé avec les prismes donnant de la matière à la transparence et créant un lien entre les parties basses et hautes des baies.

Les couleurs associées à chaque baies ont été choisies en fonction de l’orientation géographique de la cathédrale. Les baies situées au Nord auront une gamme de couleurs plus froides, celles situées au Sud, des couleurs plus chaudes. Celles orientés à l’Est et éclairées le matin seront plus claires, celles de l’Ouest, prenant le soleil de l’après midi auront des couleurs plus soutenues.  
Une première “baie test” a été installée en novembre 2014. Il est prévu que le chantier de réalisation puisse commencer à partir de 2016."

Véronique Joumard

Projet de création de vitraux dans la cathédrale Notre-Dame de Bayeux, accompagné par la Direction régionale des affaires culturelles de Basse-Normandie et soutenu dans le cadre de la commande publique du ministère de la Culture et de la Communication


Source : http://www.veronique-joumard.net/images/2014/2014_bayeux.html


A suivre donc, après une visite APN et trépied en mains, avec azimuts et hauteurs favorables du soleil pour bien observer le travail de sa lumière par cette verrière de la face est du croisillon sud du transept.

avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum