Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Dim 13 Sep - 16:57

43   Retour sur le point 8 SCIENCE OU MAGIE? ci-dessus

Dans son livre "Duchamp in context", Linda Dalrymple Henderson replace l'artiste dans le contexte des débats et des inventions scientifiques de son époque. Dans un texte très intéressant, elle aborde Roi et Reine traversés par des nus vite sous l'angle de l'électromagnétisme et interprète les "anneaux" à travers lesquels passent les "fluides" selon des principes de physique électrique.

https://weberstudies.weber.edu/archive/archive%20B%20Vol.%2011-16.1/Vol.%2014.1/14.1Henderson.htm

Voici un extrait de ce texte:

"If "electric" flames and sparks served as models for Duchamp's iconography of electricity in the final painting of The King and Queen Surrounded by Swift Nudes, he had already included another, more literal scientific sign for electricity in his drawing The King and Queen Traversed by Swift Nudes (fig. 6).

figure 6:

Marcel Duchamp,The King and Queen Traversed by Swift Nudes,1912, pencil on paper, Philadelphia Museum of Art,

 figure 10:

 Corkscrew Rule,  from Silvanus P. Thompson, Leçons élémentaires  d'électricité et de magnétisme, Paris, 1898, fig. 108.

Here the flamelike stream of electrons is surrounded by a succession of circles suggesting the magnetic field that is generated around a wire carrying a current. Images such as figure 10, which illustrate the "Corkscrew Rule" or "Right-Hand Rule," were (and are) a standard element of any discussion of the reciprocal relation between electric current and magnetism. Thus, whether the straight arrow represents current flow and the circle the direction of magnetic force around it (as it would seem in fig.6), or the arrow represents a metal rod with a wire spiraling around it in the direction indicated by the circle, "the direction of the current and that of the resulting magnetic force are related to one another, as are the rotation and the forward travel of an ordinary (right-handed) corkscrew" (Thompson, lesson 16). Similar
circular or spiraling imagery would continue to serve Duchamp in several subsequent works as an indicator of the presence of electricity or electromagnetism.
23"


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Ven 27 Nov - 17:03, édité 4 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Dim 13 Sep - 17:47

44

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tire-bouchon_de_Maxwell
La règle du tire bouchon de Maxwell s'énonce ainsi:
"En tournant le tire-bouchon dans le sens du courant parcourant la spire celui-ci se « visse » dans le sens de l'induction."

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_la_main_droite
La règle de la main droite est un moyen de se rappeler comment sont liées diverses directions. Elle utilise les doigts de la main
En appliquant la règle de la main droite afin de représenter ce produit vectoriel dans l'espace, on obtient :
pouce = mouvement du conducteur
index = champ magnétique
majeur = sens de la force
Autre moyen mnémotechnique :
pouce = sens de la force ("pousse")
index = sens de déplacement du courant (I comme Index)
majeur = direction du champ magnétique (M comme Magnétique)
Les anglophones utilisent plutôt la règle de la main gauche de Fleming.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_la_main_gauche
Dans cet autre cas, le pouce indique une translation, l'index une autre translation et le majeur encore une autre translation. Les trois doigts forment alors un trièdre dans l'espace.
Exemple, la Règle des moteurs (pour les machines) :
index = sens du flux magnétique
majeur = sens du courant
pouce = sens de la force de mouvement
ou la Règle du générateur (pour les machines) :
index = sens du courant
majeur = sens du flux magnétique
pouce = sens du mouvement

:DC'est simple!
Disons que cette règle de la main est affaire de convention et peut s'utiliser de différentes façons en attribuant aux 3 doigts différents vecteurs.

Toujours est-il que, grâce à Mme Henderson, ces deux éléments centraux et assez incongrus de Tu m', le tire bouchon et la main, prennent enfin sens!  Laughing


http://www.larousse.fr/archives/grande-encyclopedie/page/4667



Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:15, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Dim 13 Sep - 19:05

45 Difficile, dès lors qu'on envisage Tu m' sous l'angle de l'électromagnétisme, de ne pas associer le tire bouchon pointant vers le centre de la roue de bicyclette



à ce schéma:


De ne pas associer cette main gauche pointant vers le prisme à droite


à cette main électromagnétique:


De ne pas voir ces figures


comme des solénoïdes:


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:15, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Lun 14 Sep - 19:16

46
Les esprits attentifs n'ont pas manqué de remarquer que la main peinte par Duchamp indiquait deux vecteurs, celui du pouce et de l'index, mais qu'il manquait le troisième, celui du majeur. Question

J'ai posé la question à mes collègues physiciens, à qui j'ai soumis mes hypothèses et demandé s'ils pouvaient me donner des éclaircissements selon un angle scientifique.

Ils m'ont répondu l'autre jour à la cantine du bahut, en choeur et avec une unanimité confondante, comme s'il s'agissait d'une évidence :
" le troisième doigt, c'est l'écouvillon!" bounce


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:16, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Lun 14 Sep - 21:37

47
Je voudrais revenir sur cette zone centrale, elle me travaille au point que j'en rêve la nuit!



Je sais que le pathos n'est guère de mise chez Duchamp, et pourtant, quel chaos! quelle tension! quelle violence!
Ce centre de Tu m', je le ressens comme un cri.
Mais un cri muet.
Mute...

L'équivalent, dans l'ordre Duchampien, de ceci:


ou de cela:


Car enfin, quand même, il faut s'en souvenir : 1918, date de Tu m', c'est la fin d'un désastre de civilisation!
En 1918, Duchamp perd son frère, Raymond Duchamp Villon, sculpteur majeur du cheval majeur!
En 1918, c'est aussi la mort de l'ami Apollinaire, des suites de cette guerre, immense poète!

Pourquoi est-ce la dernière peinture de Duchamp?
Pourquoi n'est-il plus possible pour lui de peindre ensuite?


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:16, édité 4 fois (Raison : T)
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Lun 14 Sep - 22:14

48
Faut-il le rappeler, peindre, c'est caresser la toile du bout des poils du pinceau.

C'est un acte extrêmement sensible, du même ordre que la touche d'un pianiste,
qui fait que tel peintre, à partir des mêmes couleurs, du même sujet, n'obtiendra pas le même résultat que tel autre.

L'histoire de la peinture occidentale offre de multiples variations de cette caresse, des plus douces aux plus agressives.

Mais au point de déchirer et transpercer la toile, de la pointe d'un pinceau / écouvillon, à ma connaissance, en 1918, c'est du jamais vu.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:16, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  alainD le Lun 14 Sep - 22:32

49
Evidemment je suis ce feuilleton palpitant et j'ai souvent envie d'intervenir,
mais je ne veux pas déranger.
Toutefois la règle des 3 doigts me va droit au coeur, et peut-être aurait-elle aussi intéressé Marcel,
alors je me permets:

. a écrit:Le mot "3D" vient de l'abréviation de "trois dimensions",
ainsi la 3D se fait sur trois axes,
je suis sur que vous en avez entendu parlé.
Il s'agit des axes X, Y et Z.
Voici une petite image pour mieu comprendre

(et les 3 fautes en 2 lignes sont magnifiques, je les ai gardées car Marcel ne manquait pas d'humour)

J'avais ce petit brouillon sous le coude depuis 2 jours , mais les "2 doigts plus écouvillon" me décident à intervenir

belle image quand même hein ?

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Lun 14 Sep - 22:55

50
alainAdmin a écrit:Toutefois la règle des 3 doigts me va droit au coeur, et peut-être aurait-elle aussi intéressé Marcel,

Tu interviens au bon moment, mon ami, et j'espère t'avoir un peu intéressé à ce satané Marcel.
Oui, les 3 doigts concernent aussi bien l'électromagnétisme que les 3 dimensions : le 3ème doigt est bien celui qui vient vers toi et te dit: mais toi là, ici présent, c'est à toi que je m'adresse....
Dans l'art, la suite, je vais y venir, Rauschenberg, Johns, etc.....


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:17, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  alainD le Lun 14 Sep - 23:06

51
un jour que mon informaticien de fils m'aidait 3 minutes  sur un codage 3D,
genre
. a écrit:
Transform { rotation 1 0 0 -1.571
translation 10 20 30
 children [

il a sorti ses 3 doigts pour voir comment c'était Smile

Par ailleurs, curieux comme une belette qu'il était, je crois certain que Marcel se serait intéressé aux logiciels 3D
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 2

Message  Jean-Yves Amir le Mar 15 Sep - 19:43

52
alainAdmin a écrit:Par ailleurs, curieux comme une belette qu'il était, je crois certain que Marcel se serait intéressé aux logiciels 3D

Je n'osais pas te le demander, mais puisque tu me tends la perche...  Very Happy

Alain, toi qui es un virtuose de la 3D virtuelle et de la gif animation, il y aurait un truc sympa à faire, qui pourrait peut être nous faire un peu avancer dans la compréhension de Tu m': mettre en 3D le volume complexe à droite du tableau (les 4 filaments qui partent du rectangle blanc, avec leurs solénoïdes), et voir aussi ce que donnerait une animation gif de ces 4 filaments .

Idéalement: faire les deux en même temps! Laughing Shocked Idea Question


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:18, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum