Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Lun 9 Nov - 11:34

119
En pause sur les autres sujets en cours, j'arrive avec mes grosses pagaies dans ton sujet - adressé à tout le monde- , Jean-Yves. Je n'ai pas le temps de me plonger dans toutes ses pages pour le moment.

Où en est on par rapport à l'énigme présentée au tout début ?

Des pistes, des hypothèses ? Si oui, sont elles vérifiables ?
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Lun 9 Nov - 18:47

120
Northman a écrit:

Où en est on par rapport à l'énigme présentée au tout début ?
Des pistes, des hypothèses ? Si oui, sont elles vérifiables ?
Pour ce qui concerne l'énigme du début, non, je n'ai rien, pas une seule piste.
J'ai pensé à une possibilité, à un moment, mais elle n'est pas assez solide (vérifiable) pour être présentée.

Par contre, j'ai la conviction que Tu m', dans son ensemble, peut être mieux déchiffré, plus en profondeur que ce à quoi je suis parvenu jusqu'à présent.
Si Tu m' est un rébus, comme le dit Olivier Cena dans son article de Télérama, ce qui serait tout à fait dans la logique duchampienne, alors il doit pouvoir être décrypté.
J'ai quelques pistes, je travaille à les argumenter, à chercher des "preuves".... Suspect


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 17 Déc - 18:33, édité 6 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Lun 9 Nov - 22:14

121
Jean-Yves Amir a écrit:17  Allons-y tranquillement.
1 COMMANDE
Duchamp est un artiste complexe et énigmatique. Tu m' est une de ses oeuvres les plus mystérieuses.
Peinte en 1918, elle est la dernière peinture de l'artiste.
C'est une commande de la riche collectionneuse Katherine Dreier.

http://www.revue-geste.fr/articles/geste5/GESTE%2005%20-%20Ralentis%20-%20Perret.pdf

La pièce est remarquablement discrète. Et ésotérique. Marcel Duchamp la présente comme
un « inventaire » de ses ready-made, un exercice plutôt ennuyeux auquel il se contraint pour
répondre au désir de la commanditaire, une collectionneuse américaine fortunée dont le
goût pour Duchamp et ses oeuvres est assez mystérieux. Katherine Dreier ne fait pas partie
du groupe des amies désireuses de s’encanailler. C’est une femme rangée qui aime l’art
et veut servir ses intérêts sans paraître remarquer que Duchamp n’est pas nécessairement
le mieux placé pour les représenter. Bref : une commande à laquelle il faut répondre par
nécessité financière. Une commanditaire pas particulièrement inspirante. Le désir de quitter
l’Amérique va-t-en guerre et de clore un chapitre de sa vie. La dernière corvée avant le vrai
départ.

Ce tableau était destiné à un emplacement bien précis, au dessus de la bibliothèque de Mme Dreier, d'où son format allongé très particulier






Jean-Yves, je me lance, même si ça n'est absolument pas dans mon domaine de compétences. Je me lance donc uniquement par des questions :

Ce tableau peut-il être interprété en faisant abstraction du lieu auquel il est destiné, une bibliothèque privée, et du rapport aux livres et à la littérature de Catherine Dreier ?

Que sait on du rapport aux livres et de la culture littéraire de cette femme ?

Le dessin énigmatique montrerait-il les choses "sous un autre angle", plus secret ? Il y a une perspective, une perpendicularité par rapport au plan de l'ensemble du tableau "bien visible", un recul "en filigrane" qu'aurait Duchamp par rapport à la demande de Catherine Dreier, qui aurait créé un conflit en son for intérieur ?

Est-ce un hasard si ces motifs énigmatiques se situent principalement derrière, ou inextricablement liés à la roue de bicyclette, qui semble générer une dynamique clé, de la gauche vers la droite du tableau "visible" ?

[/quote]

Il y a un contraste entre le style général "contemporain" du tableau "visible" et le style très classique, très ordonné, très structuré, voire scientifique du dessin énigmatique, du tableau "caché" en filigrane. Ca te parle ou je suis à côté de la plaque ?  Embarassed

Pardon d'avance si ces questions ont déjà été traitées.
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Mar 10 Nov - 11:55

122
Je réponds à tes questions une à une, Northman. Les dernières sur la perspective demandent un peu de temps, il faut que je prépare des schémas...

Northman a écrit:
Ce tableau peut-il être interprété en faisant abstraction du lieu auquel il est destiné, une bibliothèque privée, et du rapport aux livres et à la littérature de Catherine Dreier ?
 
Oui, je pense que Tu m' peut être interprété en faisant abstraction du lieu de la commande. Il n'est guère dans la nature de Duchamp de travailler "in situ". Ses 3 "oeuvres complexes" ont été mûries de longue date. Le projet de réaliser une peinture comportant des ombres portées de ready made apparait dans une note de 1913, soit cinq ans avant la réalisation de Tu m'.


Que sait on du rapport aux livres et de la culture littéraire de cette femme ?
 
Je ne sais pas. Elle était peintre, on peut supposer des bouquins d'art. Je crois qu'elle s'intéressait aussi à la "métaphysique", mais ce n'est pas précis. Suspect


Le dessin énigmatique montrerait-il les choses "sous un autre angle", plus secret ? Il y a une perspective, une perpendicularité par rapport au plan de l'ensemble du tableau "bien visible", un recul "en filigrane" qu'aurait Duchamp par rapport à la demande de Catherine Dreier, qui aurait créé un conflit en son for intérieur ?
 
 
Je ne sais pas quels étaient les termes exacts de la commande de Mme Dreier. Il faudrait pouvoir vérifier mais je ne pense pas qu'elle comportait d'autres contraintes que le format et l'emplacement. Duchamp n'était pas quelqu'un à qui on pouvait imposer quoi que ce soit. Il a fait ce qu'il voulait faire de longue date en adaptant son projet au format imposé. On lit souvent que cette oeuvre a été réalisée "à la légère", pour saisir l'opportunité d'une commande. Je ne pense pas que cela corresponde à la personnalité de Duchamp. Je crois au contraire que c'est une des ses oeuvres les plus complexes et les plus ambitieuses. Donc pas de "conflit en son for intérieur", plutôt une première approche qu'il aurait abandonnée pour la remplacer par une autre solution.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Jeu 12 Nov - 17:53, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Mar 10 Nov - 11:55

123
Tu as eu raison, Northman, de revenir à la case départ. J'avais un peu abandonné cette énigme de la construction perspective en filigrane, mais tes questions me font voir des choses que je n'avais pas encore vues! Very Happy


Est-ce un hasard si ces motifs énigmatiques se situent principalement derrière, ou inextricablement liés à la roue de bicyclette, qui semble générer une dynamique clé, de la gauche vers la droite du tableau "visible" ?
Je ne sais pas, mais je pense qu'il n'y a guère de hasard dans une telle "machine". La structure mystérieuse me semble être une "sous couche" de la roue de bicyclette (de son ombre, plus précisément).
En tous les cas, je garde ton idée de "générer une dynamique clé, de la gauche vers la droite du tableau". A force de s'interroger sur un tableau et de le regarder, on finit par perdre ce genre d'impression première.
On entre dans le tableau en roulant comme sur une route en quelque sorte...


Il y a un contraste entre le style général "contemporain" du tableau "visible" et le style très classique, très ordonné, très structuré, voire scientifique du dessin énigmatique, du tableau "caché" en filigrane. Ca te parle ou je suis à côté de la plaque ?  Embarassed
Oui, ça me parle. ça a été ma première impression également, comme si ce "schéma" était décalé par rapport au reste du tableau. Au début de cette étude, je l'avais inclus dans mon schéma perspectif global, mais comme cela donnait un résultat confus auquel je ne comprenais rien, je l'avais enlevé.
En le reprenant maintenant avec un peu de recul et une meilleure compréhension de la structure globale de l'oeuvre, je suis en mesure d'affirmer qu'il fait bien partie de sa conception.
La suite dans le message suivant  Smile


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Jeu 12 Nov - 17:53, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Mar 10 Nov - 21:43

124

Il y a un contraste entre le style général "contemporain" du tableau "visible" et le style très classique, très ordonné, très structuré, voire scientifique du dessin énigmatique, du tableau "caché" en filigrane.

Cet aspect "très classique, très ordonné, très structuré, voire scientifique du dessin" n'est qu'une apparence.
Si on le regarde de près et l'analyse, il est du même ordre que le reste du tableau.
Les constructions perspectives de Duchamp ne sont pas orthodoxes. Elles ne sont pas non plus fantaisistes. Il connait les règles, mais il les transgresse, les détourne.
Juste un exemple de cette logique de transgression (en entrant dans le détail, il y en aurait plusieurs autres): en perspective classique, on ne place jamais un point de fuite sur le bord du cadre, on le met soit à l'intérieur (le plus souvent) soit à l'extérieur. Pourquoi? Parce que le point de fuite, par définition, vise à creuser l'espace illusionniste dans le plan. Les lignes du cadre sont celles qui, au contraire, géométriquement, soulignent ce plan.
Or, dans Tu m', tous les points de fuite sont sur le cadre, y compris celui de la structure en filigrane.

ERRATUM: Attention, la partie en jaune de ce schéma perspectif (ellipse) est fausse.
(Pour explication, voir les messages 140 à 150 p10)




A bien le regarder, il est quand même bizarre, ce dessin, non? Il a une apparence de rigueur "technique", mais ce n'est vraiment qu'une apparence! Cette structure en étoile est toute "tordue" en fait.



Néanmoins, et c'est pour moi la découverte du jour, il fait bien partie de Tu m'.
Pourquoi? Parce que son point de fuite se situe à la verticale de la structure gauche de l'étagère. Ce ne peut être un hasard.
Mon estimation d'après les documents:
- distance angle supérieur gauche / point de fuite: 71,3cm
- distance bord gauche du tableau / verticale de la bibliothèque: 70,5 cm


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 5 Déc - 11:22, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Mar 10 Nov - 22:56

125
Jean-Yves Amir a écrit:
A bien le regarder, il est quand même bizarre, ce dessin, non? Il a une apparence de rigueur "technique", mais ce n'est vraiment qu'une apparence! Cette structure en étoile est toute "tordue" en fait.

Ma toute première impression, spontanée, quand j'ai vu la structure énigmatique a été un rapprochement au moins symbolique avec ce type de dessin très technique, à la De Vinci :

"

Même si la structure de Duchamp est effectivement "tordue", ses traits n'en restent pas moins très précis, géométriques, "technologiques". Je ne peux faire abstraction de cette qualité du trait et de cette première impression dégagée.


Dernière édition par Northman le Mar 10 Nov - 23:50, édité 1 fois
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Mar 10 Nov - 23:46

126
Jean-Yves Amir a écrit:
A bien le regarder, il est quand même bizarre, ce dessin, non? Il a une apparence de rigueur "technique", mais ce n'est vraiment qu'une apparence! Cette structure en étoile est toute "tordue" en fait.




La structure a quelque chose de labyrinthique, mais une sorte de labyrinthe paradoxal. Une "prise de tête" topologique ? Il faudrait s'amuser à suivre les différents cheminements possibles. Il y a des "routes" qui mènent directement au centre, et des compartiments qui en première apparence semblent isolés.

La structure énigmatique est ordonnée : Celle de gauche est dans les lignes droites et les angles droits, les rectangles et les carrés, alors que celle de droite comporte beaucoup d'arcs de cercle et est globalement en étoile.

Des traits "technologiques" avec peut être une dimension architecturale.

Ce sont toujours les premières impressions, mais j'ose les partager.


Dernière édition par Northman le Mer 11 Nov - 9:32, édité 2 fois
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Mar 10 Nov - 23:53

127
Jean-Yves Amir a écrit: Néanmoins, et c'est pour moi la découverte du jour, il fait bien partie de Tu m'.

Pas mal, quand même !
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Mer 11 Nov - 11:31

128
Northman a écrit:
La structure énigmatique est ordonnée : Celle de gauche est dans les lignes droites et les angles droits, les rectangles et les carrés, alors que celle de droite comporte beaucoup d'arcs de cercle et est globalement en étoile.

Des traits "technologiques" avec peut être une dimension architecturale.

Ce sont toujours les premières impressions, mais j'ose les partager.

Regarde. Au moment où je cherchais du côté de l'électricité, j'avais fait une collection de dessins d'alternateurs ou de piles ou de moteurs électriques dont les formes ressemblaient à cette structure en étoile. Mais rien de vraiment probant Sad

Machine Gramme à courants alternatifs








Pile thermo électrique de Noé


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Jeu 12 Nov - 17:55, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum