Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Mer 11 Nov - 19:29

129 Interview de Jean Clair en video où il retrace l'évolution de la réflexion sur Duchamp et de sa compréhension.

Une grande qualité pédagogique!

https://www.dailymotion.com/video/x25sxlp_marcel-duchamp-la-peinture-meme-entretien-avec-jean-clair-paul-b-franklin-et-cecile-debray_creation

Pour Alain: pas mal de souvenirs de nos années de fac à Paris, au siècle dernier.
Pour Northman: Duchamp était un normand de Blainville!

Faut-il le préciser: pas un mot sur Tu m'! C'est quand même curieux....


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Jeu 12 Nov - 17:55, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Mer 11 Nov - 22:20

130
Jean-Yves Amir a écrit:Interview de Jean Clair en video où il retrace l'évolution de la réflexion sur Duchamp et de sa compréhension.

Une grande qualité pédagogique!

https://www.dailymotion.com/video/x25sxlp_marcel-duchamp-la-peinture-meme-entretien-avec-jean-clair-paul-b-franklin-et-cecile-debray_creation



Premier réflexe après avoir écouté cette interview de Jean Clair ( je l'ai écoutée jusqu'au bout, alors que j'ai peu de temps, c'est donc qu'elle m'a vraiment bien plu) :

Lier sur le moteur Google une de mes premières impressions, la "prise de tête topologique", au vu de cette structure énigmatique, point de départ de ce sujet, et la quatrième dimension, ou sa recherche, évoquées à plusieurs reprises* par Jean Clair, qui en souligne l'importance chez Duchamp...

Je tape donc trois mots, " Topologie quatrième dimension" sur Google, et le premier lien donné est le suivant :

http://www.diffusion.ens.fr/index.php?res=conf&idconf=1615

"Poincaré chez Duchamp. La "quatrième dimension", entre géométrie projective et topologie
Élie During (Paris X / ENSBA)"


Donc je retombe directement, ultra-prioritairement sur Duchamp, et sur le site de l'Ecole Normale Supérieure, excusez du peu, alors que j'ai exclu le nom de l'artiste dans mon concentré de mots clés !  Idea

Il y a là quelque chose à comprendre, une sorte de confirmation ... Qu'en penses-tu, Jean-Yves ? Basketball

Dès que j'ai plus de temps j'écoute entièrement la conférence d'Elie During disponible sur cette page du site de Normale Sup. J'ai visionné le début ... très clair et très pédagogique aussi, on le devine dès les premières phrases.

Pour situer un peu :

Henri Poincaré :    1854 - 1912
Marcel Duchamp : 1887 - 1968
Henri Poincaré a donc 33 ans à la naissance de Marcel Duchamp. Marcel Duchamp a donc 25 ans à la mort d'Henri Poincaré.






* Il faudrait reprendre l'interview et noter tous ces passages avec précision.
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  alainD le Ven 13 Nov - 9:57

131
(c'est mon numéro, c'est mon tour, comme à la sécu)
Juste pour dire que Didi-Huberman, comme Jean Clair, pourfend ceux qui réduisent Marcel à "l'homme de l'urinoir".
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Ven 13 Nov - 10:14

132
alainAdmin a écrit:131
(c'est mon numéro, c'est mon tour, comme à la sécu)
   
C'est bien!  Very Happy
Comme ce sujet devient assez proliférant, on s'y perd, j'ai entrepris de numéroter tous les messages et de faire un sommaire au début (réalisation en cours dans le 1er message de la page 1).
 
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Ven 13 Nov - 10:44

133  
Jean-Yves Amir a écrit:132
Comme ce sujet devient assez proliférant, on s'y perd, j'ai entrepris de numéroter tous les messages et de faire un sommaire au début (réalisation en cours dans le 1er message de la page 1).

Pas étonnante, cette "prolifération": C'est une devinette à propos d'une structure énigmatique, en filigrane, sur un tableau, et pas n'importe lequel, "une de ses œuvres les plus mystérieuses",  d'un artiste avant-gardiste du début du XXème siècle, qui nécessite des clés intellectuelles de lecture. On peut donc projeter beaucoup de choses sur cette structure, mais elle amène forcément, par son style techno-scientifique marqué, à s'intéresser aux rapports entre Duchamp et la science d'avant-garde de son temps. Qu'en a t'il compris ? Comment transparaît elle dans son œuvre, et en particulier dans notre structure énigmatique ? Jean Clair souligne l'importance de la "quatrième dimension". Je pense que la conférence d'Elie During, lien ci-dessus, va nous faire avancer, et qu'il y a effectivement de la topologie dans notre structure énigmatique. Je continue à la visionner dès que possible. J'en suis arrivé à 37 minutes pour le moment.

Peut-être faudrait-il ouvrir une rubrique Duchamp avec plusieurs sujets à l'intérieur ? Et pour le Tu m' , garder un cap plus serré sur la structure énigmatique, puisque c'est le sujet initial, et éventuellement ouvrir un autre sujet sur la lecture globale, la dynamique d'ensemble du tableau dont la structure énigmatique est indissociable ? Et aussi tant qu'à faire un sujet de présentation de Duchamp pour les nuls en art comme moi.  Very Happy

Et comme on est dans "l'art comme on l'aime" et non "l'art comme on l'm ", je pense que Jean-Yves devrait nous faire une petite introduction sur son rapport à Duchamp et le pourquoi de toute l'énergie investie dans cette recherche.

Et Alain aussi, quel est ton rapport à Duchamp ?

J'avoue que quand je suis entré - tardivement car j'étais auparavant concentré ailleurs- dans ce sujet, la lecture des huit pages est vite devenue rédhibitoire, car je perdais le fil conducteur.  scratch  Very Happy

"On s'y perd", comme tu l'écris, Jean-Yves.

Jean-Yves a priori ce tableau de Duchamp ne me fait pas "vibrer". Il ne touche pas mes strates émotionnelles. Ce serait malhonnête de ma part de dire le contraire. Il nécessite un "mode d'emploi" intellectuel. Ton sujet m'intéresse surtout par curiosité intellectuelle, car il nous plonge dans une époque charnière de l'Histoire dont Duchamp, côté artistique, semble être un éminent et profond représentant.  
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Ven 13 Nov - 21:26

134
Northman a écrit:133  
Jean-Yves Amir a écrit:132
Comme ce sujet devient assez proliférant, on s'y perd, j'ai entrepris de numéroter tous les messages et de faire un sommaire au début (réalisation en cours dans le 1er message de la page 1).

Pas étonnante, cette "prolifération": C'est une devinette à propos d'une structure énigmatique, en filigrane, sur un tableau, et pas n'importe lequel, "une de ses œuvres les plus mystérieuses",  d'un artiste avant-gardiste du début du XXème siècle, qui nécessite des clés intellectuelles de lecture. On peut donc projeter beaucoup de choses sur cette structure, mais elle amène forcément, par son style techno-scientifique marqué, à s'intéresser aux rapports entre Duchamp et la science d'avant-garde de son temps. Qu'en a t'il compris ? Comment transparaît elle dans son œuvre, et en particulier dans notre structure énigmatique ? Jean Clair souligne l'importance de la "quatrième dimension". Je pense que la conférence d'Elie During, lien ci-dessus, va nous faire avancer, et qu'il y a effectivement de la topologie dans notre structure énigmatique. Je continue à la visionner dès que possible. J'en suis arrivé à 37 minutes pour le moment.

Peut-être faudrait-il ouvrir une rubrique Duchamp avec plusieurs sujets à l'intérieur ? Et pour le Tu m' , garder un cap plus serré sur la structure énigmatique, puisque c'est le sujet initial, et éventuellement ouvrir un autre sujet sur la lecture globale, la dynamique d'ensemble du tableau dont la structure énigmatique est indissociable ? Et aussi tant qu'à faire un sujet de présentation de Duchamp pour les nuls en art comme moi.  Very Happy

Et comme on est dans "l'art comme on l'aime" et non "l'art comme on l'm ", je pense que Jean-Yves devrait nous faire une petite introduction sur son rapport à Duchamp et le pourquoi de toute l'énergie investie dans cette recherche.

Et Alain aussi, quel est ton rapport à Duchamp ?

J'avoue que quand je suis entré - tardivement car j'étais auparavant concentré ailleurs- dans ce sujet, la lecture des huit pages est vite devenue rédhibitoire, car je perdais le fil conducteur.  scratch  Very Happy

"On s'y perd", comme tu l'écris, Jean-Yves.

Jean-Yves a priori ce tableau de Duchamp ne me fait pas "vibrer". Il ne touche pas mes strates émotionnelles. Ce serait malhonnête de ma part de dire le contraire. Il nécessite un "mode d'emploi" intellectuel. Ton sujet m'intéresse surtout par curiosité intellectuelle, car il nous plonge dans une époque charnière de l'Histoire dont Duchamp, côté artistique, semble être un éminent et profond représentant.  

Sacré Northman!
Tu débarques dans le sujet à la 9ème page tel un ouragan venu de l'Atlantique nord, tu te prends au jeu de l'énigme duchampienne et tu voudrais qu'on reprenne tout à zéro pour mettre un peu d'ordre méthodique! Very Happy

Je t'estime profondément pour cela : tu as une force d'intelligence extraordinaire qui te permet  de poser les bonnes questions alors que tu viens seulement d'entrer dans le sujet.
Toutes tes questions sont pertinentes, Northman, et Alain et moi allons te répondre.

Par contre, pour le côté "usine à gaz" du sujet, je n'y peux pas grand chose car l'usine à gaz, c'est Duchamp lui même.
On ne peut approcher un artiste multiforme, qui a tout fait pour fuir toute mise en boîte, par une présentation claire, cartésienne disons. Quel que soit le bout par lequel tu essaies de l'attraper, il te fuit entre les doigts comme une savonnette et t'attend ailleurs. Toute explication renvoie à d'autres questions et demande de nouvelles explications.
Duchamp est un labyrinthe.
Ce n'est pas par ignorance que j'écris cela, tout connaisseur de Duchamp te dira à peu près la même chose.

Quand j'aurai fait le sommaire de ce sujet, tu verras qu'il n'est pas si mal construit, il y a bien quelques digressions mais pas tant. Et d'une certaine façon, j'aime bien le côté brouillon de notre approche qui s'accorde assez avec le brouillon des notes de Duchamp.

Pour ce qui concerne la conférence d'Elie During, grand merci pour cette trouvaille, je vais l'écouter de bout en bout.
On en reparle ensuite.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 22 Nov - 16:49, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Northman le Ven 13 Nov - 21:53

135
Jean-Yves Amir a écrit:] Sacré Northman!
Tu débarques dans le sujet à la 9ème page tel un ouragan venu de l'Atlantique nord, tu te prends au jeu de l'énigme duchampienne et tu voudrais qu'on reprenne tout à zéro pour mettre un peu d'ordre méthodique! Very Happy.


Oui, ce soir, deux feux blancs sont allumés sur le sémaphore (vigie) de Cherbourg : Avis de coup de vent secteur sud-ouest supérieur ou égal à 8 Beaufort.  Very Happy

C'est plus par manque de temps que par manque de respect que je n'ai pas lu l'intégralité des 8 pages précédentes.  Embarassed

Jean-Yves Amir a écrit:  Je t'estime profondément pour cela : tu as une force d'intelligence extraordinaire qui te permet  de poser les bonnes questions alors que tu viens seulement d'entrer dans le sujet.
Toutes tes questions sont pertinentes, Northman, et Alain et moi allons te répondre.

Oui quand je braque mon "laser" sur un sujet ça n'est jamais à moitié, et j'y mets de l'énergie. Donc, la balle est dans votre camp et j'attends vos réponses éclairées, car, je le répète, je suis une quiche en arts et en histoire de l'art.

Jean-Yves Amir a écrit:Par contre, pour le côté "usine à gaz" du sujet, je n'y peux pas grand chose car l'usine à gaz, c'est Duchamp lui même.
On ne peut approcher un artiste multiforme, qui a tout fait pour fuir toute mise en boîte, par une présentation claire, cartésienne disons. Quel que soit le bout par lequel tu essaies de l'attraper, il te fuit entre les doigts comme une savonnette et t'attend ailleurs. Toute explication renvoie à d'autres questions et demande de nouvelles explications.
Duchamp est un labyrinthe.
Ce n'est pas par ignorance que j'écris cela, tout connaisseur de Duchamp te dira à peu près la même chose.

Quand j'aurai fait le sommaire de ce sujet, tu verras qu'il n'est pas si mal construit, il y a bien quelques digressions mais pas tant. Et d'une certaine façon, j'aime bien le côté brouillon de notre approche qui s'accorde assez avec le brouillon des notes de Duchamp.

D'accord, bien compris, je me plie donc à cette gymnastique. C'est simplement plus dur de braquer un laser sur une savonnette en mouvement ( en apparence) brownien.  Very Happy

Jean-Yves Amir a écrit: Pour ce qui concerne la conférence d'Elie During, grand merci pour cette trouvaille, je vais l'écouter de bout en bout.
On en reparle ensuite.

J'ai fini de la visionner. Elle éclaire, je crois, très fortement notre structure énigmatique, et même le passage de sa partie gauche à sa partie droite. Mais là aussi je te laisse la main, car je t'en fais cadeau. sunny


Dernière édition par Northman le Ven 13 Nov - 22:26, édité 3 fois
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Ven 13 Nov - 21:54

136  
Northman force 10 arrive mais je ne peux quand même pas répondre à la vitesse de la lumière!!!!  Idea  cyclops

Northman a écrit:
Jean-Yves a priori ce tableau de Duchamp ne me fait pas "vibrer". Il ne touche pas mes strates émotionnelles. Ce serait malhonnête de ma part de dire le contraire. Il nécessite un "mode d'emploi" intellectuel. Ton sujet m'intéresse surtout par curiosité intellectuelle, car il nous plonge dans une époque charnière de l'Histoire dont Duchamp, côté artistique, semble être un éminent et profond représentant.  [/justify]

C'est bien une des grosses questions de départ.
Tu m' n'était pas un tableau que j'aimais.
C'est un point aveugle des commentaires sur Duchamp. Même parmi les spécialistes, peu en parlent.
Pourquoi? Parce qu'il est indéchiffrable. On ne sait qu'en faire.

Pourtant, si on connait l'évolution de l'oeuvre de Duchamp, on voit bien qu'il est contemporain de sa période la plus active, le plus intense, celle du Grand Verre.
On ne peut dire en même temps "cette période est forte, déterminante pour l'un des plus grands artistes du 20ème siècle" et "ce tableau est une réponse ratée à une commande". A mon avis, si on prend Duchamp au sérieux, ça ne colle pas.
Bien au contraire, j'aurais plutôt tendance à penser qu'il a légué là, dans sa dernière peinture, le plus profond message pictural.
Dans ce sens extrême, ultime, je crois que ce tableau, on peut l'aimer mieux.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 22 Nov - 16:50, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Ven 13 Nov - 22:36

137  
Northman a écrit: Mais là aussi je te laisse la main, car je t'en fais cadeau. sunny[/justify]

Bien reçu, Northman.

Tu sais, si je devais dire en quoi j'aime cette oeuvre incompréhensible de Duchamp, pourquoi j'ai appris à l'aimer, je répondrais: la lumière, la lumière comme moteur interne, comme énergie.

L'approche est intellectuelle, mais quand tu y es, il y a quelque chose d'émouvant: la lumière est constituante de l'oeuvre.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 22 Nov - 16:50, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 4

Message  Jean-Yves Amir le Ven 13 Nov - 23:07

138  
Northman a écrit:133  
Et comme on est dans "l'art comme on l'aime" et non "l'art comme on l'm ", je pense que Jean-Yves devrait nous faire une petite introduction sur son rapport à Duchamp et le pourquoi de toute l'énergie investie dans cette recherche.

Je vais te dire pourquoi, Northman.

Parce que toutes mes recherches m'amènent à penser que le Grand Verre, Tu m' et Etant Donnés sont parmi les plus beaux poèmes d'amour jamais offerts à une femme.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 22 Nov - 16:51, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1795
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum