Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Ven 26 Juin - 19:24

1 Ce n'est pas exactement une devinette puisque je n'en connais pas la réponse. Une énigme, plutôt...
Quelqu'un sait-il ce que représente ce dessin en perspective? A quoi peut-il faire référence? Je dirai plus tard d'où il vient.





Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 6 Juil - 7:58, édité 18 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Lun 29 Juin - 19:05

2 je suis fier d'avoir pensé à Duchamp malgré mon Alzheimer, mais je ne peux pas répondre à la question précise.

Car ce n'est pas sur "le Grand verre".
Je dirais que c'est un mix entre la place de l'étoile à Paris et les salines d'Arc et Senans Smile
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Lun 29 Juin - 21:23

alainAdmin a écrit:je suis fier d'avoir pensé à Duchamp malgré mon Alzheimer, mais je ne peux pas répondre à la question précise.
 

3 Oui, bien joué Alain!
C'est dans Tu m' de Duchamp (1918)
Mais où?




Car ce n'est pas sur "le Grand verre".
Je dirais que c'est un mix entre la place de l'étoile à Paris et les salines d'Arc et Senans Smile
Quelque chose dans le genre, mais quoi? confused


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:09, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 18:54

4 Je ne vois pas grand monde se creuser la tête sur mon énigme! Sad
Remarquez, elle n'en vaut peut-être pas la peine... pale

Pourtant, j'aimerais un jour comprendre quelque chose à ce tableau. Pour l'instant, je n'ai que des bribes qui ne se raccordent pas entre elles... confused


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:09, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:08

5 j'ai feuilleté mon Didi, mais trop vite, je vais refaire.
Par ailleurs je crois t'avoir déjà proposé de te prêter toute ma collection de Didi, si tu as pas la tienne complète.
( moi j'en ai que 3 ou 4 )
dont:




Dernière édition par alainAdmin le Sam 18 Juin - 19:39, édité 1 fois
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 19:17

6 Et qu'est ce qui dit Didi sur Tu m'?

Si Môssieu veut bien nous éclairer un peu de ses lumières...


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:10, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:19

7 non faut que je refasse, pas trouvé hier
alainAdmin a écrit:j'ai feuilleté mon Didi, mais trop vite, je vais refaire.
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 19:35

alainAdmin a écrit:non faut que je refasse, pas trouvé hier
alainAdmin a écrit:j'ai feuilleté mon Didi, mais trop vite, je vais refaire.

8 De mon côté, j'ai regardé chez Jean Clair. Il y a quelques idées que je mettrai ici plus loin, mais pas de solution définitive.
Cherchons à décrypter ensemble cette oeuvre énigmatique, peut-être aboutirons nous quelque part?

Pour commencer, je vais dire tout ce que je peux sur cette oeuvre, petit à petit, en essayant d'expliquer, comme Northman avec les Ecrehou.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:11, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:38

9 au fait!! pourrais-tu expliciter ta question???

car le dessin n'est pas dans "tu m'"

donc c'est quadrature du cercle, ta question, non ?
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:45

10 tiens c'est marrant je lis le pitch sur Didi
http://www.leseditionsdeminuit.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=2572
Georges Didi-Huberman
La Ressemblance par contact



je vais aller relire ce passage du livre, ça nous balancera vers "à propos de l'AC" ahahah
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 19:45

alainAdmin a écrit:au fait!! pourrais-tu expliciter ta question???

car le dessin n'est pas dans "t m'"

donc c'est quadrature du cercle, ta question, non ?

11 Mais si, il y est!


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:14, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:48

12 ah ?? ok je vais aller revoir........

j'étais en train d'écrire ceci ; lol:


au fait , dois-je dire que j'ai toujours trouvé abominable-ridicule le "tu m'" de Duchamp, et que je n'y ai jamais rien compris.
Pas plus fier de ça par ailleurs
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:50

13 où ça ??? voilà mon exemplaire:

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:53

14 ah merde tu as raison!!

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:08

15
alainAdmin a écrit:ah merde tu as raison!!
Ben oui, en forçant un peu les rouges, on la voit mieux cette étrange structure, là, au milieu, "derrière" l'ombre de la roue et de la pointe du tire bouchon:


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:02, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:21

16
alainAdmin a écrit:au fait , dois-je dire que j'ai toujours trouvé abominable-ridicule le "tu m'" de Duchamp, et que je n'y ai jamais rien compris.
Pas plus fier de ça par ailleurs

Guère mieux pour moi, mais justement, on va essayer de réunir ce qu'on peut savoir...

Commençons par le commencement: si j'ai lancé cette devinette, c'est parce que cette oeuvre a été donnée comme sujet d'analyse au bac en arts plastiques. Alors je me suis demandé ce que j'aurais dit si j'avais eu à faire cette analyse....
Comme le document offert aux candidats n'était pas de très bonne qualité, je suis allé chercher le document à la source, c'est à dire à la Yale University Art Gallery de New Haven à partir de laquelle on peut télécharger une image d'assez bonne définition. Et là, en zoomant, j'ai trouvé cette mystérieuse structure sous jacente que je n'avais jamais vue auparavant.
Et en regardant bien dans le tableau, on trouve d'autres traces de construction plus ou moins recouvertes...


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:41

17 Allons-y tranquillement.
1 COMMANDE
Duchamp est un artiste complexe et énigmatique. Tu m' est une de ses oeuvres les plus mystérieuses.
Peinte en 1918, elle est la dernière peinture de l'artiste.
C'est une commande de la riche collectionneuse Katherine Dreier.

http://www.revue-geste.fr/articles/geste5/GESTE%2005%20-%20Ralentis%20-%20Perret.pdf

La pièce est remarquablement discrète. Et ésotérique. Marcel Duchamp la présente comme
un « inventaire » de ses ready-made, un exercice plutôt ennuyeux auquel il se contraint pour
répondre au désir de la commanditaire, une collectionneuse américaine fortunée dont le
goût pour Duchamp et ses oeuvres est assez mystérieux. Katherine Dreier ne fait pas partie
du groupe des amies désireuses de s’encanailler. C’est une femme rangée qui aime l’art
et veut servir ses intérêts sans paraître remarquer que Duchamp n’est pas nécessairement
le mieux placé pour les représenter. Bref : une commande à laquelle il faut répondre par
nécessité financière. Une commanditaire pas particulièrement inspirante. Le désir de quitter
l’Amérique va-t-en guerre et de clore un chapitre de sa vie. La dernière corvée avant le vrai
départ.

Ce tableau était destiné à un emplacement bien précis, au dessus de la bibliothèque de Mme Dreier, d'où son format allongé très particulier







Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 5 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 22:07

18 2 INVENTAIRES
Un des caractères les plus forts et les plus passionnants de Duchamp, c'est la logique interne de développement de son oeuvre, qui semble à la fois libre et ouverte, presque aléatoire, et en même temps très maîtrisée.
Cette maîtrise apparait régulièrement dans ses oeuvres récapitulatives comme le Grand verre (1915-23), la Boîte en valise (1935-41), Etant donnés (1964) où Duchamp rassemble un certain nombre de ses oeuvres antérieures. Tu m' (1918) fait partie de ces oeuvres récapitulatives. Nous allons voir pourquoi.

Ainsi, par exemple, le Grand verre (1915-23)


reprend et rassemble, entre autres, la Mariée de 1912


les Neuf moules malics de 1914-15


La broyeuse de chocolat de 1914


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 5 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 22:47

19 3 READY MADE
En 1913 / 1915, il y a donc un siècle, Duchamp invente ce qu'on appelle le "ready made".
Il s'agit de simples objets industriels (à l'origine car la réalité est un peu plus compliquée) érigés au rang d'oeuvre d'art
- par la volonté de l'artiste diront les uns,
- par la reconnaissance des institutions artistiques diront d'autres,
- par miracle diront certains,
- par scandale et tour de passe passe diront d'autres encore...
- pour des raisons artistiques profondes, complexes et cohérentes avec toute l'oeuvre de Duchamp peut-être.

Objets de débats à l'infini, c'est certain....

Le premier en date est cette Roue de bicyclette, avec son ombre, car, comme Duchamp le précise " l'ombre du ready made fait partie du ready made"



Et voici le Porte chapeau de 1917.



Je ne mets que ces deux là car ce sont eux qui nous intéressent dans l'analyse de Tu m'


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:04, édité 6 fois (Raison : A)
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Jeu 2 Juil - 20:28

20 4 STOPPAGES ETALON  
Une autre qualité incontestable de Duchamp est d'avoir inventé des dispositifs qu'on n'avait jamais vu avant dans le monde de l'art, pas plus dans la peinture que dans la sculpture, ni nulle part ailleurs.
Trois stoppages étalon de 1913-14 fait partie de ces OVNI

A la base, c'est une expérience pseudo scientifique absurde: laisser tomber de 1 mètre de hauteur trois fils de un mètre de longueur. Conserver, relever et reporter sur une règle en bois de un mètre de longueur la forme sinusoïdale obtenue. Ranger le tout dans une boîte en bois.





Ces courbes ainsi relevées, fruits du hasard d'une certaine façon, Duchamp s'en sert comme d'un motif à plusieurs reprises.
Dans cette peinture par exemple Réseau de stoppages de 1914


Ou bien ici, dans  Neuf moules malics de 1914-15, ce sont eux qui constituent ces filaments qui relient entre eux les célibataires.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:04, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Jeu 2 Juil - 22:21

21 5 PERSPECTIVE LINEAIRE
Paradoxalement, en même temps qu'il invente ces dispositifs radicalement nouveaux, Duchamp ne cesse de s'intéresser à la perspective linéaire la plus classique.
Enfin, "classique" est une façon de parler, car Duchamp utilise la perspective de façon assez libre, et davantage comme piège optique que pour construire un espace spatialement cohérent.
Ainsi, la perspective donne une relative crédibilité à l'objet absurde de la Glissière. Par exemple, les montants devraient diminuer avec la profondeur (exagérée), hors ils restent d'épaisseur constante.
1915 Glissière contenant un moulin à eau


Dans Apolinère enameled de 1916-17, le lit est un objet impossible.


Quand à la Broyeuse de chocolat de 1914, il s'agit également d'un subtil jeu de perspective à la limite entre possible et impossible.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:04, édité 5 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  gabrielle colace le Ven 3 Juil - 17:53

22 L'affaire "tu m'" est-elle close ou cherchez-vous encore à savoir des choses à son propos ?

gabrielle colace

Messages : 3
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Ven 3 Juil - 18:01

23
gabrielle colace a écrit:L'affaire "tu m'" est-elle close ou cherchez-vous encore à savoir des choses à son propos ?

Bienvenue Gabrielle.

Non non, l'affaire n'est pas close! Je me suis simplement interrompu dans mon explication avant de poursuivre sur les illusions d'optique et la stéréoscopie, et de tenter une synthèse autant que faire se peut.

Pour ce qui concerne ma question de départ sur ce dessin caché, le mystère reste entier. Si vous souhaitez intervenir, allez-y, je reprendrai mon fil ensuite. Smile Nous pouvons aussi poursuivre sous forme de dialogue.

En fait, le problème pour moi, c'est qu'une fois décryptés les différents éléments de Tu m', une fois analysée la perspective, je ne débouche sur rien. C'est frustrant!


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:05, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Alice Somhusbands le Ven 3 Juil - 22:00

24 j'ai eu tout une année de cours sur Duchamp, mais rien là-dessus.
J'ignore pourquoi, ce que fait Duchamp m'irrite, m'agace même! Mais je comprends l'intérêt qu'il peut représenter et je remercie malgré tout Jean-Yves pour ce compressé de Duchamp en 5 points très intéressant.
Je ne peux répondre à l'énigme autrement qu'en disant que les lignes qui apparaissent sont un sombre complot de Duchamp pour rendre fou ceux qui regardent de près ce tableau What a Face

Alice Somhusbands

Messages : 12
Date d'inscription : 21/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Ven 3 Juil - 22:21

25
Alice Somhusbands a écrit:j'ai eu tout une année de cours sur Duchamp, mais rien là-dessus.
Cette oeuvre là est particulièrement énigmatique. Et Duchamp lui-même ne la trouvait pas réussie. On la sent très travaillée, ambitieuse et un peu laborieuse... Et en même temps, on aimerait bien savoir où il voulait en venir.


J'ignore pourquoi, ce que fait Duchamp m'irrite, m'agace même! Mais je comprends l'intérêt qu'il peut représenter et je remercie malgré tout Jean-Yves pour ce compressé de Duchamp en 5 points très intéressant.

Merci à toi, mais je n'ai pas terminé. Il me reste 2 ou 3 points à présenter avant d'entrer dans le vif du sujet, c'est à dire la synthèse des éléments. Et j'avoue que je retarde l'échéance car je coince un peu. En potassant, j'ai quand même trouvé quelques petites choses nouvelles pour moi mais rien de tout à fait satisfaisant.

Je ne peux répondre à l'énigme autrement qu'en disant que les lignes qui apparaissent sont un sombre complot de Duchamp pour rendre fou ceux qui regardent de près ce tableau What a Face
Non, je ne pense pas qu'il s'amusait à cela. Je pense qu'il doit s'agir d'un projet abandonné, qui devait, ou non, faire partie de Tu m'.
Mais ce qui me surprend, c'est que ce dessin ne correspond à rien d'équivalent, à ma connaissance, dans l'oeuvre de Duchamp qui a, au contraire, tendance à revenir sur les mêmes éléments qu'il réemploie.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:06, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum