Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 19:45

alainAdmin a écrit:au fait!! pourrais-tu expliciter ta question???

car le dessin n'est pas dans "t m'"

donc c'est quadrature du cercle, ta question, non ?

11 Mais si, il y est!


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 26 Sep - 20:14, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:48

12 ah ?? ok je vais aller revoir........

j'étais en train d'écrire ceci ; lol:


au fait , dois-je dire que j'ai toujours trouvé abominable-ridicule le "tu m'" de Duchamp, et que je n'y ai jamais rien compris.
Pas plus fier de ça par ailleurs
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:50

13 où ça ??? voilà mon exemplaire:

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  alainD le Mar 30 Juin - 19:53

14 ah merde tu as raison!!

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:08

15
alainAdmin a écrit:ah merde tu as raison!!
Ben oui, en forçant un peu les rouges, on la voit mieux cette étrange structure, là, au milieu, "derrière" l'ombre de la roue et de la pointe du tire bouchon:


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:02, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:21

16
alainAdmin a écrit:au fait , dois-je dire que j'ai toujours trouvé abominable-ridicule le "tu m'" de Duchamp, et que je n'y ai jamais rien compris.
Pas plus fier de ça par ailleurs

Guère mieux pour moi, mais justement, on va essayer de réunir ce qu'on peut savoir...

Commençons par le commencement: si j'ai lancé cette devinette, c'est parce que cette oeuvre a été donnée comme sujet d'analyse au bac en arts plastiques. Alors je me suis demandé ce que j'aurais dit si j'avais eu à faire cette analyse....
Comme le document offert aux candidats n'était pas de très bonne qualité, je suis allé chercher le document à la source, c'est à dire à la Yale University Art Gallery de New Haven à partir de laquelle on peut télécharger une image d'assez bonne définition. Et là, en zoomant, j'ai trouvé cette mystérieuse structure sous jacente que je n'avais jamais vue auparavant.
Et en regardant bien dans le tableau, on trouve d'autres traces de construction plus ou moins recouvertes...


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 21:41

17 Allons-y tranquillement.
1 COMMANDE
Duchamp est un artiste complexe et énigmatique. Tu m' est une de ses oeuvres les plus mystérieuses.
Peinte en 1918, elle est la dernière peinture de l'artiste.
C'est une commande de la riche collectionneuse Katherine Dreier.

http://www.revue-geste.fr/articles/geste5/GESTE%2005%20-%20Ralentis%20-%20Perret.pdf

La pièce est remarquablement discrète. Et ésotérique. Marcel Duchamp la présente comme
un « inventaire » de ses ready-made, un exercice plutôt ennuyeux auquel il se contraint pour
répondre au désir de la commanditaire, une collectionneuse américaine fortunée dont le
goût pour Duchamp et ses oeuvres est assez mystérieux. Katherine Dreier ne fait pas partie
du groupe des amies désireuses de s’encanailler. C’est une femme rangée qui aime l’art
et veut servir ses intérêts sans paraître remarquer que Duchamp n’est pas nécessairement
le mieux placé pour les représenter. Bref : une commande à laquelle il faut répondre par
nécessité financière. Une commanditaire pas particulièrement inspirante. Le désir de quitter
l’Amérique va-t-en guerre et de clore un chapitre de sa vie. La dernière corvée avant le vrai
départ.

Ce tableau était destiné à un emplacement bien précis, au dessus de la bibliothèque de Mme Dreier, d'où son format allongé très particulier







Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 5 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 22:07

18 2 INVENTAIRES
Un des caractères les plus forts et les plus passionnants de Duchamp, c'est la logique interne de développement de son oeuvre, qui semble à la fois libre et ouverte, presque aléatoire, et en même temps très maîtrisée.
Cette maîtrise apparait régulièrement dans ses oeuvres récapitulatives comme le Grand verre (1915-23), la Boîte en valise (1935-41), Etant donnés (1964) où Duchamp rassemble un certain nombre de ses oeuvres antérieures. Tu m' (1918) fait partie de ces oeuvres récapitulatives. Nous allons voir pourquoi.

Ainsi, par exemple, le Grand verre (1915-23)


reprend et rassemble, entre autres, la Mariée de 1912


les Neuf moules malics de 1914-15


La broyeuse de chocolat de 1914


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:03, édité 5 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Mar 30 Juin - 22:47

19 3 READY MADE
En 1913 / 1915, il y a donc un siècle, Duchamp invente ce qu'on appelle le "ready made".
Il s'agit de simples objets industriels (à l'origine car la réalité est un peu plus compliquée) érigés au rang d'oeuvre d'art
- par la volonté de l'artiste diront les uns,
- par la reconnaissance des institutions artistiques diront d'autres,
- par miracle diront certains,
- par scandale et tour de passe passe diront d'autres encore...
- pour des raisons artistiques profondes, complexes et cohérentes avec toute l'oeuvre de Duchamp peut-être.

Objets de débats à l'infini, c'est certain....

Le premier en date est cette Roue de bicyclette, avec son ombre, car, comme Duchamp le précise " l'ombre du ready made fait partie du ready made"



Et voici le Porte chapeau de 1917.



Je ne mets que ces deux là car ce sont eux qui nous intéressent dans l'analyse de Tu m'


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:04, édité 6 fois (Raison : A)
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Duchamp, analyse de "Tu m'", partie 1

Message  Jean-Yves Amir le Jeu 2 Juil - 20:28

20 4 STOPPAGES ETALON  
Une autre qualité incontestable de Duchamp est d'avoir inventé des dispositifs qu'on n'avait jamais vu avant dans le monde de l'art, pas plus dans la peinture que dans la sculpture, ni nulle part ailleurs.
Trois stoppages étalon de 1913-14 fait partie de ces OVNI

A la base, c'est une expérience pseudo scientifique absurde: laisser tomber de 1 mètre de hauteur trois fils de un mètre de longueur. Conserver, relever et reporter sur une règle en bois de un mètre de longueur la forme sinusoïdale obtenue. Ranger le tout dans une boîte en bois.





Ces courbes ainsi relevées, fruits du hasard d'une certaine façon, Duchamp s'en sert comme d'un motif à plusieurs reprises.
Dans cette peinture par exemple Réseau de stoppages de 1914


Ou bien ici, dans  Neuf moules malics de 1914-15, ce sont eux qui constituent ces filaments qui relient entre eux les célibataires.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 28 Oct - 15:04, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1722
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum