Etude de "Groundhog Day"

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 20 Fév - 20:13

A ces questions complexes sur la culture, je propose que nous cherchions à répondre ensemble, par la peinture, et par un jeu simple sur un tableau de Wyeth.

On le regarde - du moins sa reproduction - on observe, on ressent, on cherche à comprendre quelque chose de ce qu'il nous dit, mais surtout, surtout, on ne cherche pas à en savoir plus par une recherche google, même pas son titre.

Faisons cette expérience. Forcément, honnêtement, j'ai un peu triché avant de la lancer en préparant quelques billes à l'avance, mais pas beaucoup: c'est du tout frais d'à peine un ou deux jours!

J'improvise donc à moitié, et comme tout le monde, devant un tableau, je me demande ce que je vois.

Alors que voyons nous? scratch



Dernière édition par Jean-Yves Amir le Ven 3 Mar - 18:35, édité 3 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Sam 25 Fév - 20:22

Je profite de cette question pour m'introduire, et tenter d'apporter un élément de réponse.
Ainsi donc, enchantée et je m'excuse également de ne pas avoir pris le temps de lire ces 6 pages d'article. Neutral
Si je me trouvais dans un musée et que l'on me posait cette question, je serai tentée de premièrement répondre: "Eh bien, une table servie, un mur décrépi et un extérieur qui ne donne pas envie." (en étant un peu plus maniérée peut-être. Very Happy )
Mais en soi, s'il faut chercher quelque chose de plus, car il y a forcément quelque chose d'implicite en plus, je dirai que le table à moitié mise (pas de fourchette, pas de mets, ni de boisson), assez "dévêtue" en fait, pourrait signifier un manque, une pauvreté. Pauvreté ou précarité dont peut en témoigner l'état du mur jaunâtre.
Il manque également une chaise à la table. C'est comme si nous avions servi un fantôme. Peut-être avec de la nourriture fantôme ? Shocked Ou bien tout ce qui manque n'est qu'à ajouter imaginairement ? (comme dans Hook) Cela donnerait alors un côté plus.. "joyeux" (?) à la scène alors. Imaginer ce qui nous manque afin que cela nous plaise et pour faire disparaître la tristesse du lieu.
M'enfin, même si tout mon discours paraît un peu fou, je maintiens l'idée d'abandon avec l'environnement en fond qui dénote vraiment un lieu isolé sans personne.
Désolée si je suis à côté de la plaque, ce n'est que mon interprétation personnelle, elle n'a en aucun cas valeur de vérité.
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Sam 25 Fév - 20:46

Tout d'abord, bienvenue sur le forum, Pshoia

Pshoia a écrit:
M'enfin, même si tout mon discours paraît un peu fou, je maintiens l'idée d'abandon avec l'environnement en fond qui dénote vraiment un lieu isolé sans personne.
Désolée si je suis à côté de la plaque, ce n'est que mon interprétation personnelle, elle n'a en aucun cas valeur de vérité.

Ton discours n'est pas fou du tout, et tu n'es pas à côté de la plaque. Quand j'aurai montré et raconté la suite, tu seras même étonnée de sa pertinence!

"un extérieur qui ne donne pas envie."

Pourquoi? Qu'est ce qui te le fait percevoir ainsi, cet extérieur?
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Sam 25 Fév - 21:36

Merci beaucoup  Smile
Pertinent ? Vraiment ? J'attends de voir la suite avec impatience dans ce cas !

Jean-Yves Amir a écrit:Pourquoi? Qu'est ce qui te le fait percevoir ainsi, cet extérieur?
Hmm.. Principalement l'arbre coupé et laissé, abandonné ainsi, au milieu de l'acte. Il est tombé, certes, mais la coupe n'est pas terminé. Il faudrait en faire des morceaux ou bien le "ranger" ailleurs. 'o'
La haie d'apparence pauvre et constituée uniquement de barbelés et de poteaux en bois (nous n'en voyons d'ailleurs qu'un seul) n'est pas très accueillante non plus. C'est loin de l'image générale que nous nous faisons des maisons américaines, riches, bien meublées et décorées, etc.. Ici est dépeint le côté pauvre de l'Amérique, la campagne profonde, ou presque.
Enfin, les couleurs sont tristes, même si le jaune est une couleur dite chaude, ici c'est un jaune plus fané par le temps. De plus, derrière des arbres sans feuilles qui donnent une ambiance assez froide, on peut voir un fond complètement noir. Étant donné que la peinture s'arrête ici, on ne sait pas ce que c'est. Mais la couleur n'indique rien de bon.
Simplement, avec cette peinture là, je ne voudrai pas explorer seule dans cet endroit. Bien que j'apprécie l'exploration en soi.
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 8:58

Pshoia a écrit:
Pertinent ? Vraiment ? J'attends de voir la suite avec impatience dans ce cas !
Oui, tu vas voir, c'est étonnant! Wyeth a l'art de faire pressentir quelque chose.


C'est loin de l'image générale que nous nous faisons des maisons américaines, riches, bien meublées et décorées, etc.. Ici est dépeint le côté pauvre de l'Amérique, la campagne profonde, ou presque.
C'est une Amérique rurale, agricole, mais pas particulièrement pauvre.


Enfin, les couleurs sont tristes, même si le jaune est une couleur dite chaude, ici c'est un jaune plus fané par le temps.
Pour ma part, je ne ressens pas ce tableau comme triste. Je le trouve plutôt apaisant, infiniment calme. Cette palette de jaunes et de blanc crème, cette tapisserie vieillotte mouchetée de bleu pale, donnent une sensation de douceur.


De plus, derrière des arbres sans feuilles qui donnent une ambiance assez froide, on peut voir un fond complètement noir. Étant donné que la peinture s'arrête ici, on ne sait pas ce que c'est. Mais la couleur n'indique rien de bon.
Simplement, avec cette peinture là, je ne voudrai pas explorer seule dans cet endroit.
Mais c'est vrai que l'extérieur, en comparaison, procure une sensation plus inquiétante.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 9:37

Pshoia a écrit:
Jean-Yves Amir a écrit:Pourquoi? Qu'est ce qui te le fait percevoir ainsi, cet extérieur?
Hmm.. Principalement l'arbre coupé et laissé, abandonné ainsi, au milieu de l'acte. Il est tombé, certes, mais la coupe n'est pas terminé. Il faudrait en faire des morceaux ou bien le "ranger" ailleurs.

Oui, ce tronc d'arbre coupé est étrange. On n'y prend pas garde au début, puis en observant le tableau on se rend compte qu'il joue un rôle prépondérant, sans qu'on parvienne à s'expliquer pourquoi.

Il a une importance déterminante dans sa construction:
une tension s'instaure entre le tronc, en haut à droite, et la tache de lumière sur le mur en bas à gauche.


Les obliques - celle du couteau, celles des ombres portées de la fenêtre, celle de la perspective de la table, celle du tronc d'arbres - convergent toutes vers cette zone en bas à gauche. Zone vide occupée par la seule tache de lumière.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Sam 4 Mar - 17:33, édité 7 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Dim 26 Fév - 10:19

Jean-Yves Amir a écrit:Pour ma part, je ne ressens pas ce tableau comme triste. Je le trouve plutôt apaisant, infiniment calme. Cette palette de jaunes et de blanc crème, cette tapisserie vieillotte mouchetée de bleu pale, donnent une sensation de douceur.
Oh oui !  Lorsque je parlais d'un jaune fané, j'entendais plus l'extérieur. L'intérieur de la maison (hors mis la sensation de manque), n'a rien fait pour m’inquiéter.
Pourquoi? Qu'est ce qui te le fait percevoir ainsi, cet extérieur?
Je pense que toute ma réponse répond à cette question. Désolée si ce n'était pas clair. Shocked

Oh je vois ! Plus que dans le sentiment qu'il procure au spectateur, ce tronc d'arbre crée une tension.. Mais du coup, d'après vos lignes, le tronc d'arbre et la lumière sont les principaux, si ce ne sont les seuls, à ne pas être compris dans une composition orthogonale. Cela a peut-être un sens. Question
Hmm.. Peut-être que les obliques indiquent quelque chose hors-champ alors ?
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 10:35

Pshoia a écrit:
Hmm.. Peut-être que les obliques indiquent quelque chose hors-champ alors ?

Peut-être... Very Happy

Voici un dessin préparatoire pour ce tableau:



Toute la tension oblique est là, entre un coin de fenêtre et un chien couché. Rien à l'extérieur pour l'instant.


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 17:15, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Dim 26 Fév - 10:42

Oh ! On la voit bien, en effet. Je note cependant le fond qui est déjà noir sur le dessin préparatoire !
Hmm.. Un chien.. Ce serait lui qui se trouverait en hors-champ ? Peut-être.. Neutral
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 10:56

Pshoia a écrit: Je note cependant le fond qui est déjà noir sur le dessin préparatoire !
Oui, l'arrière plan sombre est en place.
 
Hmm.. Un chien.. Ce serait lui qui se trouverait en hors-champ ? Peut-être.. Neutral

Oui..... mais pas que lui...



Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 15:56, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 13:45

Jean-Yves Amir a écrit:
Oui..... mais pas que lui...

Dans plusieurs dessins ou aquarelles préparatoires apparait une femme âgée.





Dernière édition par Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 16:13, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 16:11

Pshoia a écrit:
Mais en soi, s'il faut chercher quelque chose de plus, car il y a forcément quelque chose d'implicite en plus (...)
Il manque également une chaise à la table. C'est comme si nous avions servi un fantôme.

Cette sensation provient du fait que Wyeth a procédé par élimination. Après avoir beaucoup travaillé sur le chien et la vieille dame assise près de la fenêtre, ils les a purement et simplement éliminés du tableau.



je dirai que le table à moitié mise (pas de fourchette, pas de mets, ni de boisson), assez "dévêtue" en fait

Et effectivement, il a procédé de la même manière avec la table. Il a éliminé le gâteau, la fourchette ...

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 16:28

Voici à mon sens une de ses plus belles études pour ce tableau (dont on ne sait toujours pas le titre! Very Happy ).
Elle est magnifique parce qu'il n'y a plus rien, seul subsiste le rebord de la fenêtre !



Et celle-ci aussi, une étude pour les motifs du papier peint (réalisée au pochoir?)

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Dim 26 Fév - 17:14

Et voici maintenant les explications du peintre sur Groundhog day - c'est le titre du tableau - ou plus précisément sur cette étude qui mêle aquarelle et dessin au crayon:


"Le travail a commencé avec Nellie, le berger allemand de Karl Kuerner (voisin de Wyeth à Chadd's Ford). Tous ses chiens de berger avaient le même nom et Anna (la femme de Kuerner) était là, mais elles sont sorties toutes les deux, et j'ai seulement laissé le gommier (sorte d'Eucalyptus) avec ses dents acérées, à l'extérieur, et la table mise avec un couteau - c'est Karl qui ne mangeait qu'avec un couteau, la plupart du temps, sans fourchette.

Au début, j'ai fait beaucoup de dessins de cette chienne endormie parce qu'elle était si importante, puis je me suis intéressé à la table et à la fenêtre, alors la chienne a disparu... bien que l'animal se trouve encore dans cette partie éclatée de la bûche, avec ses échardes pointues.[/i](Merci à Slyvbdx pour sa traduction)
Source: "Andrew Wyeth, Autobiography" Introduction by Thomas Hoving, ed Bulfinch Press, Hachette Book Group




Le peintre associe donc la chienne et la bûche, faisant disparaître la première pour ne garder que la seconde dans son tableau final. Mais la tension oblique entre la bûche et la chienne absente, elle, a subsisté.

Etonnant, non?

Je trouve cela très fort. Shocked


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mar 28 Fév - 16:22, édité 2 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Dim 26 Fév - 19:39

Ah ! Quand nous avons ces éléments supplémentaires, la compréhension est déjà plus aisée. Surprised

Hmm.. Il est vrai que la chienne dort. L'expression la plus familière est "dormir comme une souche". Mais il s'avère que "dormir comme une bûche" existe également ! Peut-être est-ce lié ? L'expression existe en anglais "sleep like a log".
Hors mis cela, les couleurs du pelage d'un berger allemand se rapprochent des couleurs que Wyeth a attribuées à la buche. Et puis, ces chaînes autour de celle-ci peuvent faire penser à
aux chaînes qui servent parfois de collier aux chiens.

Mais pour en revenir au tableau en général, il a donc procédé par élagages ? Prévoir quelque chose de très complexe pour ensuite le simplifier ? Je ne connais pas assez bien l'artiste. Fait-il cela souvent ? Shocked

Sans quoi, j'aimais bien l'idée qu'il y ait une femme au départ. Mais je pensais (avant que vous n'ajoutiez la citation) qu'elle serait peut-être morte pendant la réalisation du tableau. Et qu'ainsi, Wyeth l'aurait effacée du tableau. Elle, sa chaise, et ses couverts. Mais j'avais tort. :/
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 27 Fév - 9:27

Pshoia a écrit:
Hmm.. Il est vrai que la chienne dort. L'expression la plus familière est "dormir comme une souche". Mais il s'avère que "dormir comme une bûche" existe également ! Peut-être est-ce lié ? L'expression existe en anglais "sleep like a log".
C'est possible, ce serait bien dans l'esprit du peintre.


Hors mis cela, les couleurs du pelage d'un berger allemand se rapprochent des couleurs que Wyeth a attribuées à la buche. Et puis, ces chaînes autour de celle-ci peuvent faire penser aux chaînes qui servent parfois de collier aux chiens.
Oui, bien vu. L'anneau circulaire intrigue : Wyeth a placé ce détail de manière à ce qu'on le remarque. On a presque l'impression qu'il est collé derrière la vitre.

 
Mais pour en revenir au tableau en général, il a donc procédé par élagages ? Prévoir quelque chose de très complexe pour ensuite le simplifier ? Je ne connais pas assez bien l'artiste. Fait-il cela souvent ? Shocked
Je ne sais pas. Pour te répondre, il faudrait pouvoir étudier la genèse de plusieurs oeuvres. J'ai choisi Groundhog day parce que j'avais trouvé plusieurs études préparatoires ainsi que le commentaire du peintre, mais je ne dispose pas d'autres exemples.

Il y a l'élagage, comme tu dis, mais il y a aussi le glissement de sens chienne/bûche. Cela me semble être un procédé fréquent dans la poésie de Wyeth.
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Northman le Lun 27 Fév - 15:54



Pshoia a écrit:
Hmm.. Il est vrai que la chienne dort. L'expression la plus familière est "dormir comme une souche". Mais il s'avère que "dormir comme une bûche" existe également ! Peut-être est-ce lié ? L'expression existe en anglais "sleep like a log".

Welcome Pshoia. Bonjour Jean-Yves : Un bref passage sur le forum ( je suis le sujet de loin) pour citer le début d'une célèbre chanson des Beattles :


A Hard Day's Night (La Nuit D'une Dure Journée) :

It's been a hard day's night, and I been working like a dog

It's been a hard day's night, I should be sleeping like a log

Travailler comme un chien, dormir comme une bûche...

Dans le tableau je ressens la valeur cardinale "hard work" - avez vous déjà entendu des Américains prononcer ces mots ?- représentée par le tronc et sa chaîne, et le temps de repos bien mérité, que l'on ressent dans sa toute rurale simplicité, renforcée par ce dépouillement opéré par Wyeth, qui cherche à traduire l'essentiel.

Jean-Yves Amir a écrit:

"Le travail a commencé avec Nellie, le berger allemand de Karl Kuerner (voisin de Wyeth à Chadd's Ford). Tous ses chiens de berger avaient le même nom et Anna (la femme de Kuerner) était là, mais elles sont sorties toutes les deux, et j'ai seulement laissé le gommier (sorte d'Eucalyptus) avec ses dents acérées, à l'extérieur, et la table mise avec un couteau - c'est Karl qui ne mangeait qu'avec un couteau, la plupart du temps, sans fourchette.

Karl Kuerner, c'est le voisin que l'on retrouve plus tard dans Spring ?



Dernière édition par Northman le Lun 27 Fév - 18:34, édité 5 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 27 Fév - 16:17

Northman a écrit:
Karl Kuerner, c'est le voisin que l'on retrouve plus tard dans Spring ?

Oui, Wyeth a fait plusieurs portraits de lui. En voici un - terrible! - où il figure avec sa femme Anna, qui apparaissait dans les études pour Groundhog day.
WYETH 1971 THE KUERNERS
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Northman le Mar 28 Fév - 9:10

Jean-Yves Amir a écrit:Oui, Wyeth a fait plusieurs portraits de lui. En voici un - terrible! - où il figure avec sa femme Anna, qui apparaissait dans les études pour Groundhog day.
WYETH 1971 THE KUERNERS

Oui, terrible avec le flingue pointé en arrière vers sa femme. Quand on connaît un peu le passé de Kuerner... il peut faire mouche sans voir sa cible...

GROUNDHOG DAY : Peut-être serait il intéressant de creuser le (les) sens de ce titre ? Là encore, plongée dans la culture américaine...
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Mar 28 Fév - 9:18

Northman a écrit:
GROUNDHOG DAY : Peut-être serait il intéressant de creuser le (les) sens de ce titre ? Là encore, plongée dans la culture américaine...

Bien sûr! C'est là que je voulais en venir pour apporter des débuts de réponses à tes questions sur l'ancrage de Wyeth dans la culture américaine. Cela devrait intéresser nos anglicistes anglophiles...

Donc deux questions:
- que signifie "groundhog day"?
- quel rapport avec ce que représente le tableau? scratch


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 1 Mar - 19:27, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Pshoia le Mar 28 Fév - 11:40

Northman a écrit: Welcome Pshoia.
Merci beaucoup Northman !

Jean-Yves Amir a écrit:- que signifie "groundhog day"?
Après quelques recherches, il s'avère que le Grounghog Day est le jour de la marmotte ! Laughing C'est une journée de nature culturelle qui est supposée annoncer l'arrivée du printemps. Cette fête est célébrée le 2 février (durant notre Chandeleur). Nous sommes donc encore en hiver (vers la fin certes), ainsi, cela pourrait justifier le manque de feuilles dans les arbres du fond et le manque d'une herbe verte.
C'est assez cocasse (aucun lien avec le tableau), mais le film "Un jour sans fin" -où Bill Murray joue le rôle principal- a pour titre original "Groundhog Day". Shocked
Il faudra que je demande plus d'informations à mes correspondants anglais si cela devient nécessaire.
Jean-Yves Amir a écrit:- quel rapport avec ce que représente le tableau?
D'après les croyances communes, si la marmotte voit son ombre parce que le temps est lumineux et clair (ce qui est le cas dans son tableau), elle sera effrayée et se réfugiera de nouveau dans son trou, et l'hiver continuera pendant six semaines supplémentaires. Peut-être Wyeth ne parle pas du vrai hiver, mais de la relation entre les Kuerners ? '-'
avatar
Pshoia

Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Mar 28 Fév - 16:19

Beaucoup d'idées intéressantes, Pshioa, ainsi que dans la citation des Beattles par Northman...
Je les reprends par petits bouts, on tachera de récapituler à la fin quand on y verra plus clair.

Pshoia a écrit:
Après quelques recherches, il s'avère que le Grounghog Day est le jour de la marmotte ! Laughing C'est une journée de nature culturelle qui est supposée annoncer l'arrivée du printemps. Cette fête est célébrée le 2 février (durant notre Chandeleur). Nous sommes donc encore en hiver (vers la fin certes)
Nous retrouvons, avec le "jour de la marmotte", cette période dont nous parlions plus haut au sujet de winter. Comme Northman l'expliquait:
C'est mathématique : Si tu comptes 45 jours à partir d'un solstice d'hiver du 21 décembre, tu tombes sur le 4 février de l'année suivante. Comme une saison dure environ 90 jours, si tu divises par deux tu as 45 jours pour une demi-saison.
ces dates de début février correspondent au milieu de l'hiver selon notre calendrier. C'est drôle, nous venons de passer cette période il y a quelques semaines à peine et voyons bien en ce moment comme le printemps pointe son nez certains jours, puis recule, puis revient en s'affirmant davantage.... Et on imagine bien les animaux hésitant à sortir de leur hibernation. L'autre soir où il faisait doux, j'ai vu un hérisson qui tentait une sortie... Very Happy


C'est assez cocasse (aucun lien avec le tableau)
Ben oui, où est le rapport? A part le rayon de soleil, qui pourrait effrayer la marmotte à son réveil, je n'en vois aucun. scratch   


mais le film "Un jour sans fin" -où Bill Murray joue le rôle principal- a pour titre original "Groundhog Day". Shocked
Je ne me souviens pas avoir vu ce film. Il peut nous donner des indications utiles?


Il faudra que je demande plus d'informations à mes correspondants anglais si cela devient nécessaire.
Oh oui, ce serait une bonne idée!


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mer 1 Mar - 18:21, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Northman le Mar 28 Fév - 16:47



Comme bien pointé par Jean-Yves le Groundhog Day renvoie à la mi-hiver où le rallongement des jours devient très sensible. C'est une fête de sortie de l'hiver profond, du tunnel annuel des nuits longues et des jours courts dont la durée ne varie pas sensiblement.

Procédons par couples d'opposés :

Hiver / été

Dans le terrier ( hibernation de la marmotte) / hors du terrier

Intérieur de la maison /extérieur de la maison

Repos ( To sleep like a log) / Travail ( To work like a dog) : Opposition saisonnière très marquée dans la vie rurale.

Ces deux derniers couples d'opposés sont très nets dans le tableau de Wyeth.

Il ne faudra pas trop vite passer à un autre tableau, car la tradition du Groundhog Day, en particulier en Pennsylvanie, nous réserve encore de belles découvertes. Passionnant !



Dernière édition par Northman le Mar 28 Fév - 17:11, édité 3 fois
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Jean-Yves Amir le Mar 28 Fév - 16:51

Complément sur la fête du "jour de la marmotte" dans le sud-est de la Pennsylvanie où se trouve Chadd's Ford:
In southeastern Pennsylvania, Groundhog Lodes (Grundsow Lodges) celebrate the holiday with fersommlinge,[2] social events in which food is served, speeches are made, and one or more g'spiel (plays or skits) are performed for entertainment. The Pennsylvania German dialect is the only language spoken at the event, and those who speak English pay a penalty, usually in the form of a nickel, dime, or quarter per word spoken, with the money put into a bowl in the center of the table.[3]
Source https://en.wikipedia.org/wiki/Groundhog_Day
Rappelons également que Karl Kuerner était lui-même d'origine germanique...


Dernière édition par Jean-Yves Amir le Mar 28 Fév - 17:13, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etude de "Groundhog Day"

Message  Northman le Mar 28 Fév - 16:53

Oui, c'est tout à fait intéressant ! A creuser encore ! Existe-t'il, ou existait il un jour le la marmotte en Allemagne ?

Murmeltier Tag ?
avatar
Northman

Messages : 548
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 55
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum