Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 18:20

Je dois faire une étude pour ce tableau,je vais essayer de la commencer ici.
Primo, voyons la taille:
H. 2.07 ; L. 2.65 m.
Commentaire d'Émile Zola a écrit:
« Le Déjeuner sur l'herbe est la plus grande toile d'Édouard Manet, celle où il a réalisé le rêve que font tous les peintres :
mettre des figures de grandeur nature dans un paysage"




et bien sûr , il y a de quoi étudier !!

Concert champêtre de Titien (1508-1509)
[


Le Jugement de Pâris, gravure de Raimondi (1514-1518)


La Partie carrée de Watteau (1713)


La Partie carrée de Tissot (1870)



Monet

[




Dernière édition par alain le Ven 17 Nov - 10:15, édité 3 fois

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 18:25

1642x1294 pixels 290dpi
https://i62.servimg.com/u/f62/09/00/29/31/yydoua11.jpg

wiki a écrit:Le Déjeuner sur l'herbe est un tableau d'Édouard Manet achevé en 1863, d'abord intitulé Le Bain, puis La Partie carrée. Exposé pour la première fois au Salon des refusés le 15 mai 18632, il entra dans le patrimoine public en 1906 grâce à la donation du collectionneur Étienne Moreau-Nélaton.

La brutalité du style et surtout la juxtaposition d'une femme nue « ordinaire », regardant le public, et de deux hommes tout habillés, ont suscité un scandale autant esthétique que moral et des critiques acerbes lorsque l'œuvre a été proposée au Salon. Manet bouscule en effet le bon goût des bourgeois qui visitent les expositions et tue d'une certaine manière la peinture mythologique. Cette toile peut ainsi être considérée comme la première œuvre de la peinture moderne.

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 18:50

Zola a écrit:

« ............. On sait avec quelle puissance il a vaincu cette difficulté. Il y a là quelques feuillages, quelques troncs d'arbres, et, au fond, une rivière dans laquelle se baigne une femme en chemise ; sur le premier plan, deux jeunes gens sont assis en face d'une seconde femme qui vient de sortir de l'eau et qui sèche sa peau nue au grand air. Cette femme nue a scandalisé le public, qui n'a vu qu'elle dans la toile. Bon Dieu ! quelle indécence : une femme sans le moindre voile entre deux hommes habillés, mais quelle peste se dirent les gens à cette époque ! Le peuple se fit une image d'Édouard Manet comme voyeur. Cela ne s'était jamais vu. Et cette croyance était une grossière erreur, car il y a au musée du Louvre plus de cinquante tableaux dans lesquels se trouvent mêlés des personnages habillés et des personnages nus. Mais personne ne va chercher à se scandaliser au musée du Louvre. La foule s'est bien gardée d'ailleurs de juger Le Déjeuner sur l'herbe comme doit être jugée une véritable œuvre d'art ; elle y a vu seulement des gens qui mangeaient sur l'herbe, au sortir du bain, et elle a cru que l'artiste avait mis une intention obscène et tapageuse dans la disposition du sujet, lorsque l'artiste avait simplement cherché à obtenir des oppositions vives et des masses franches. Les peintres, surtout Édouard Manet, qui est un peintre analyste, n'ont pas cette préoccupation du sujet qui tourmente la foule avant tout ; le sujet pour eux est un prétexte à peindre tandis que pour la foule le sujet seul existe. Ainsi, assurément, la femme nue du Déjeuner sur l’herbe n’est là que pour fournir à l'artiste l'occasion de peindre un peu de chair. Ce qu'il faut voir dans le tableau, ce n’est pas un déjeuner sur l'herbe, c'est le paysage entier, avec ses vigueurs et ses finesses, avec ses premiers plans si larges, si solides, et ses fonds d'une délicatesse si légère ; c'est cette chair ferme modelée à grands pans de lumière, ces étoffes souples et fortes, et surtout cette délicieuse silhouette de femme en chemise qui fait dans le fond, une adorable tache blanche au milieu des feuilles vertes, c’est enfin cet ensemble vaste, plein d'air, ce coin de la nature rendu avec une simplicité si juste, toute cette page admirable dans laquelle un artiste a mis tous les éléments particuliers et rares qui étaient en lui. »

— Émile Zola, Édouard Manet, 1867 et lps 91

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 18:53

wiki a écrit:Analyse

Les quatre personnages s'inscrivent dans un triangle, une constante dans l'art classique, alors que les deux hommes forment un triangle renversé, comme dans les compositions pyramidales de la Renaissance8.

Manet appelle familièrement sa toile la Partie carrée, titre repris par la rumeur qui voit dans les deux femmes nues des prostituées9. Le panier renversé, symbole de luxure, confirme que l'interprétation de la toile n'est plus allégorique ou mythologique mais érotique, d'où le scandale à l'époque10. Au premier plan, la femme nue est Victorine Meurent, le modèle le plus fréquemment utilisé par Manet. Au centre, le peintre représente le sculpteur hollandais Ferdinand Leenhoff, frère ou plus probablement fils de Suzanne Manet, née Suzanne Leenhoff, que Manet épousa sur le tard, sans jamais reconnaître sa paternité. L'homme accoudé à demi étendu sur l'herbe est Eugène Manet11. Enfin, la femme se baignant dans l'étang à l'arrière-plan est un modèle bien connu des peintres amis de Manet, Alexandrine-Gabrielle Meley, qui deviendra plus tard Alexandrine Zola.

Le style et la facture du tableau choquent également le public et les critiques : le paysage esquissé (inspiré pourtant de croquis de la propriété familiale des Manet à Gennevilliers) ressemble à un décor fictif, les lois de la perspective sont enfreintes (la femme en arrière-plan devrait être plus petite), les dégradés sont délaissés au profit de contrastes de lumière et de couleurs qui donnent l'impression que les personnages ne sont pas bien intégrés dans la composition artificielle qui laisse apparaître les coups de pinceau12. Cependant, en insérant dans le tableau de nombreuses allusions trompeuses (telle l'irréelle juxtaposition de fruits de saisons différentes), l'artiste rappelle l'illusion de la scène qu'il ne faut pas interpréter au premier degré13.

Manet, tout en refusant par cette allégorie le cloisonnement entre le nu académique et la peinture inspirée de la vie coutumière, fait référence aux thématiques classiques de ses grands maîtres mais les détourne, les transgresse. Ayant perdu tout déférence pour les peintres du passé, il cherche à les éclipser pour caricaturer la sexualité des mœurs bourgeoises de son époque, cachée sous un romantisme apprêté : la Pêche miraculeuse ou la muse porteuse d'eau du Titien devient la baigneuse dont l'attitude peut être interprétée comme une personne prise d'une envie pressante ou une prostituée qui prend de se laver après l'acte sexuel14 ; la grenouille dans le coin gauche en bas de la toile est un nom donné par les étudiants aux prostituées ; la colombe sacrée est remplacée par le bouvreuil qui déploie ses ailes sur la jeune femme en train de se soulager ; le panier renversé est un symbole de la perte d'innocence ; les fruits (pêches, cerises et figues), comme les coquilles d'huîtres (réputées aphrodisiaques) évoquent une métaphore érotique qui, associée à la nudité impudique (non cadrée par la convention allégorique ou mythologique qui, traditionnellement, autorisait les nudités dans le contexte de la peinture d'histoire) sont une véritable provocation et une atteinte aux bonnes mœurs15.

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 19:24

wiki a écrit:Antonin Proust cite les propos de Manet qui conçut l'idée de son tableau en contemplant des baigneuses sortir de l'eau à Argenteuil : « il paraît qu'il faut que je fasse un nu. Eh bien je vais leur en faire, un nu »16. Le peintre réalise alors une toile dans son atelier avec laquelle il tient à scandaliser tout en s'inspirant de sources classiques pour « aider le spectateur à identifier la référence à une iconographie aussi respectable que connue et illustrant un choix moral »17.

Manet souhaite donner ainsi une version moderne du Concert champêtre (1508-1509) du peintre de la Renaissance Titien (œuvre précédemment attribuée à son maître Giorgione)18.

On reconnaît encore mieux dans cette scène un détail (coin inférieur droit) d'une fresque de Vasari, le Jugement de Pâris, du même Vasari, qui fut l'objet de l'une des premières gravures produites à des fins commerciales pour être vendue comme "reproduction" de l'œuvre initiale et que Manet eut très certainement entre les mains. La scène représente des personnages strictement identiques dans leur pose et leurs accessoires (sauf bien entendu le costume) à ceux du Déjeuner sur l'herbe. Même l'étang en arrière-plan est présent. Seul manque le personnage de la baigneuse.

Dans cette allégorie de Poésie, on voit deux femmes nues (Calliope et Polymnie, Muses de la poésie épique et lyrique) en compagnie de deux jeunes hommes bien habillés, l'un d'eux jouant du luth. La scène se situe dans un paysage arcadien. Manet a repris ce thème avec des personnages modernes, présentant la scène comme un « pique-nique en forêt », détente favorite des citadins le week-end. Le Déjeuner est en fait un manifeste d'une nouvelle façon de peindre et, en effet, d'une nouvelle conception de l'art et de la relation entre l'art et son public.

La composition, d'un autre côté, est dérivée d'une scène avec des dieux de la rivière dans une gravure (1514-1518) de Marcantonio Raimondi d'après un dessin de Raphaël), Le Jugement de Pâris. Toutefois, en ajoutant une femme (disproportionnée) qui se baigne à l'arrière-plan (baigneuse pudiquement voilée dans le respect des traditions), Manet rompt l'harmonie de cet exemple.

La représentation de deux couples qui se reposent dans un parc ou dans un décor similaire était un sujet classique dans la peinture galante, tel qu'illustré dans La Partie carrée (1713) d'Antoine Watteau. James Tissot, contemporain et ami de Manet, a peint sa propre version du thème en 1870.

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 19:56

Variations
Déjeuner sur l'herbe

Artiste
Claude Monet
Date
1865-1866
Type
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
418 × 150 cm
Localisation
Musée d'Orsay, Paris


En 1865, Claude Monet commença à peindre son propre Déjeuner sur l'herbe (de) en réponse à celui de Manet. Toutefois, cet immense tableau (4,6 par plus de 6 m) est demeuré incomplet. Il représente une scène plus socialement acceptable de récréation bourgeoise (on remarque Camille Monet et Frédéric Bazille), mais puisqu'il s'agit d'une démonstration du nouveau style impressionniste, l'accent est plus sur les effets de lumière que sur le sujet comme tel. Le jeu subtil d'ombre et de lumière démontre les avantages de la peinture pleinairiste et contraste avec la lumière d'atelier peu naturelle de Manet. Après que la peinture monumentale eut été endommagée par l'humidité, Monet l'a découpée en trois. Les sections de gauche et du centre sont maintenant au musée d'Orsay, mais la troisième est perdue. Une étude complète pour le tableau est à Moscou, au musée des beaux-arts Pouchkine.
1961 : Pablo Picasso

En 1961, près d'un siècle après le Déjeuner de Manet, un Pablo Picasso vieillissant choisit de s'attaquer à ce grand monument de l'art moderne. En moins de deux ans, Pablo Picasso a réalisé 26 toiles (le Musée d'Orsay en présente 14 versions), six gravures sur linoléum et 140 dessins d'après le tableau de Manet.
1964 : Alain Jacquet

L'artiste du pop art français Alain Jacquet a fait, en 1964, une interprétation du Déjeuner sur l'herbe19 par une approche photographique et en utilisant un tirage sérigraphique.
1975: groupe UNTEL

À l'occasion du vernissage du Salon des artistes français (au grand palais) une réactualisation performée du Déjeuner sur l'herbe d'après Manet est proposée par Jean-Paul Albinet, Philippe Cazal et Alain Snyers.
1983: Daniel Spoerri

Daniel Spoerri réalise à Jouy-en-Josas une performance intitulée "Le Déjeuner sous l’herbe" en 1983. Il enterre les reliefs d'un déjeuner, qui seront exhumés comme une fouille archéologique en 201020.
1990: Timna Woollard et John Boorman

L'artiste Timna Woollard a réalisé un tableau vivant du tableau de Manet, qui constitue le point culminant du film de John Boorman Tout pour réussir (1990)21.
1994 : John Seward Johnson II

En 1994, le sculpteur américain John Seward Johnson II a recréé la peinture en trois dimensions, Déjeuner déjà vu.


][

2002 : Vladimir Dubossarsky et Alexandre Vinogradov

En 2002, les peintres russes Vladimir Dubossarsky et Alexandre Vinogradov ont peint un Déjeuner sur l'herbe en hommage aux peintres impressionnistes.
2009 : Rip Hopkins

En 2009, au salon Paris Photo, le photographe britannique Rip Hopkins présente son interprétation de l'œuvre, sur le stand de la galerie Le Réverbère. L'image est née, fin 2006, d'une commande du Musée d'Orsay : pour célébrer son 20e anniversaire, l'institution donne carte blanche à cinq membres de l'agence VU pour photographier les salariés du musée. Rip Hopkins est chargé de faire une œuvre avec le personnel, il leur donne carte blanche pour le choix d'une peinture et une mise en scène. Cyrille et le déjeuner sur l'herbe, sorte de boucle temporelle, utilise le tableau original et place, en premier plan, un homme nu dont la pose semble répondre à celle de la jeune femme du tableau. Le nu masculin non débarrassé de ses tabous réactive le scandale initial lié au tableau. La photographie est refusée par le musée lors de sa première sortie.
2010 : Mickalene Thomas


Dernière édition par alain le Ven 17 Nov - 10:18, édité 1 fois

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 16 Nov - 21:34


alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Ven 17 Nov - 10:14


alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Ven 17 Nov - 10:32

Alain Jacquet


from http://joron-derem.fr/html/fiche.jsp?id=1880064

joron-derem.fr a écrit:
Le déjeuner sur l'herbe, 1964 Diptyque, quadrichromie. Sérigraphie cellulosique sur toile, signée en bas à  gauche sur le panneau de gauche, contresignée et datée au dos sur le panneau de droite. Chaque panneau, dimensions: 175 x 97 cm Dimensions de l'ensemble: 175 x 196 cm

Exposition: The Pop Image, Marlborough Gallery, New-York, 1993.

Je me suis rendu compte que j'avais mis dans ce tableau, un peintre (Mario Schifano, au mileu, au premier plan), un marchand de tableaux (Jeanine Restany, à  gauche, au premier plan), un critique (Pierre Restany, à  gauche, au premier plan) et un spectateur (le personnage féminin, au dernier plan, au bord de la piscine). J'ai voulu de vrais acteurs. Je faisais de la mise en scène sur un plan fixe, du cinéma avec une image figée... Il s'agissait ensuite de traiter cette image par un éclatement du point qui la rendait picturale. Certaines oeuvres d'art deviennent des icones, aussi bien pour leur créateur que pour l'époque qui les a vues naïtre... C'est le cas à  plus d'un titre du Déjeuner sur l'herbe d'Alain Jacquet, imaginé en 1964, au point qu'il incarne aux yeux de beaucoup toute l'oeuvre de l'artiste. Il n'en marque en fait qu'une étape, mais de maniére décisive. Tout d'abord par sa technique, la toile étant un multiple usant de l'impression sérigraphique. Alors que ce procédé commence à  étre employé dans la production d'affiches publicitaires, Jacquet s'en empare pour en faire un moyen d'expression artistique à  part entiére. Il en révéle l'essence en mettant en évidence le principe de tramage d'une image photographique - par un ensemble de points combinant le noir et les trois couleurs primaires -, cela au service d'un discours sur le statut de l'image à  Â«l'époque de sa reproductibilité technique», pour paraphraser Walter Benjamin. Il lui donne également ses lettres de noblesse en l'appliquant à  un support pérenne, la toile. Concernant son sujet, Jacquet avait déjà , dans sa série des camouflages de 1961 à  1964, interrogé certaines grandes oeuvres de l'histoire de l'art en les contemporanéisant autant par le traitement plastique qu'il en proposait que par la superposition d'une autre image appartenant à  la culture populaire - panneau signalétique, image publicitaire... Cette fois-ci, il s'empare d'une toile inaugurale de la modernité picturale, Le Déjeuner sur l'herbe d'édouard Manet, qui en son temps suscita un mémorable scandale. L'oeuvre réalisait une mise en abyme, Manet s'étant lui-méme inspiré d'un Concert pastoral attribué à  Giorgione à  l'époque avant de l'étre à  Titien. Le role de Zola comme critique et défenseur de Manet avait été souligné par un portrait-hommage exécuté par le peintre. Avec son Déjeuner sur l'herbe, Alain Jacquet fait de méme, le critique Pierre Restany et Jeannine Goldschmidt, directrice de la galerie J, étant présents dans cette composition reprenant l'essentiel des figures de Manet, mais cette fois regroupés autour d'une piscine. En 1965, la galerie J organisera l'exposition manifeste «Hommage à  Nicéphore Niépce», qui légitimera le Mec'art défendu par Restany. Plaisir Seine et Oise 31 Mai 1964 Mise en scène: Alain Jacquet Photo: Jacques Montagnac Acteurs: Pierre Restany, Jeannine de Goldschmit, Mario Schifano, Jacqueline Lafon

tout en relisant ce paragraphe je traite des fichiers 3d dans une autre window.
Cela donne l'image suivante et la question habituelle "comment être contemporain?"


Dernière édition par alain le Lun 20 Nov - 11:58, édité 1 fois

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Ven 17 Nov - 11:33

je dis au passage que la transposition du sous-bois en piscine met en exergue cet objet très contemporain qu'est la piscine
( La Piscine
1969 ‧ Film policier/Drame ‧ 2h 4m)
en même temps qu'elle nous déplace des bords de Seine ou de Marne, champêtres, à une banlieue urbanisée.

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Ven 17 Nov - 17:56

par ailleurs on aura subodoré  que mon étude du tableau de Manet me vient d'une commande.
AlainB veut se représenter ( comme il le fait toujours) mais là dans Le déjeuner.
Je vais faire quelques études à partir de mes prises de vues d'Alyssa , en 2013
Et refaire tout le processus en pensant au Déjeuner






 







alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Lun 20 Nov - 10:11

et aussi en mixant les 2 'assises"



En fait j'avais fait ( en 1 heure pour 50 euros)
4 poses avec mon panasonic

environ 45 photos à chaque fois en tournant autour du modèle



et 4 poses avec ma gopro , même nombre de photos



Dernière édition par alain le Lun 20 Nov - 12:03, édité 2 fois

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Lun 20 Nov - 10:43

suivant les logiciels utilisés ( recap 360 ou recap photo pro) le mixage des poses fonctionne différemment
( voire pas du tout)



alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le déjeuner sur l'herbe

Message  trubs le Lun 20 Nov - 15:55

Salut Alain,

J'ai longtemps été hypnotisé par ce tableau, entre autre par sa manière de faire scandale à l'époque de sa création et je m'étais permis une analyse personnelle de son contenu sexuel. J'avais situé ce propos pictural entre handicap et pornographie, pour comprendre ce qui avait pu choquer presque psychiquement la bourgeoisie de l'époque.
Handicap, j'apprenais dans la poursuite de ma formation d'enseignant spécialisé que la définition de l'OMS se faisait sur trois critères : Déficience, incapacité, désavantage. Déficience provoqué par la morale sexuelle qui ampute les individus d'une partie d'eux-mêmes, conduisant à une incapacité à profiter d'un comportement sexuel simple et respectueux des personnes, et provoquant par là un désavantage social, des relations perturbées entre les sexes par exemple surtout au détriment des femmes.
Pornographique, la sexualité ne pouvant s'exprimer ordinairement, elle n'apparait que dans des formes perverses.
Ces deux aspects me semblent apparaître en filigramme dans le tableau. L'allure très costumées des deux hommes, boutonnés jusqu'au col, alors que le tableau fournit de nombreuses référence à la prostitution, ce qui n'avait pas échappé au regard de l'époque...
J'avais donc produit en 1988, une réalisation en technique mixte (huile, peinture argent, feuille d'étain) que j'avais amené au cours d'arts plastiques de l'EN. J'avais essayer de mélanger différentes images. Le tableau est certes provocateur et la réaction de l'enseignant très circonspecte. Je te joins une photo, pour le fun.

J'ai regardé tes recherches photo et le traitement que tu en fais. Le résultat est impressionnant!

trubs

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Lun 20 Nov - 17:46

Houlààà!! eh bin dis-donc! je ne pensais pas avoir du répondant ici !
Cela fait un moment que nous nous désespérons, moi et Jean-Yves, de parler tout seuls sur ce forum.
Moi, je trouve que c'est un bon endroit pour archiver des réflexion, des liens et des images,
alors j'y reste , quitte à me lire en solo héhé.
Mais c'est un bonheur de te voir ici! on sait jamais quelle bouteille à la mer va être pêchée dans l'océan du web.
Je suis ravi d'avoir rallumé de tes souvenirs. Merci pour le partage!
J'avais démarré pensant continuer seul.
Faut que je fasse un minimum d'explications rétroactives.
Un artiste que je connais un peu , pas trop trop ,et qui connaît mon travail 3D, m'a proposé de faire avec lui le Déjeuner.
Sa proposition tient en 4 lignes ( un rêve!! ahah ) et nous n'en avons pas encore parlé ensemble vraiment.
Mais je me suis mis à réfléchir ici à haute voix et ces pages ici sont pour que , un de ces jours, je les lui montre,
et qu'il y réfléchisse lui -même.
C'est un type qui fait surtout des auto-portaits photographiques , et souvent nu, et il comprend mon boulot motif/image 3D...
Si je dois le représenter 4 fois et en 3D et assembler les 4 vues , et en sortir une image 2D* , je ne sais trop par quel bout prendre la chose.
Je lui ai dit que je ferai le technicien à sa disposition et lui l'artiste , menfin on peut pas s'empêcher de réfléchir , hein ? héhé.
Comme je n'ai fait que 2 fois dans ma vie de la peinture 3D via modèle vivant ,je me suis mis à réfléchir à partir
de ma première seance de pose avec un modèle vivant,Alyssa,
en 2013.
C'est tout le bazar ci-dessus.

Le seul premier truc sur lequel nous avons précisement échangé , avec mon ami AlainB, c'est sur la taille du tableau!

Je lui ai écrit alors qu'il venait de partir de chez moi en voiture "c'est H. 2.07 ; L. 2.65 m." et il m'a répondu, une fois arrivé chez lui:
jeu 08:57
"Il me semblait bien que c'était quelque chose comme ça. On pourra l'imprimer sur bâche."
ahah
Je sais pas trop où on va si ça doit être être à taille réelle , enfin, faut pas se faire peur avant de commencer héhé.


J'aimerais bien voir ton tableau en vrai, je sais même pas où tu habites , Toulouse peut-être héhé.
Il semble y avoir du tramage à la Jacquet Smile

ps: hier soir , en revenant d'une expo dans notre campagne, j'ai encore vu une des camionnettes à putes qui sont vers chez nous.
Avec ma femme on se disait , comme d'hab, "mais comment est-ce possible, cette misère?"
Certes le "Déjeuner" est plus flamboyant!

]

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Lun 20 Nov - 18:45

J'ajoute que j'ai été épaté de lire , car j'avais oublié cela:
. a écrit:un peintre (Mario Schifano, au mileu, au premier plan), un marchand de tableaux (Jeanine Restany, Ã gauche, au premier plan),
un critique (Pierre Restany, Ã gauche, au premier plan)

Sans vouloir être désobligeant pour la dame, je ne me souvenais pas que ce tableau connu avait une telle profondeur concernant le milieu de l'art , ahahah

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  trubs le Mar 21 Nov - 13:55

J'habite 60 km à l'ouest de Toulouse, entre Montauban et Auch. Si d'aventure tu passais dans le coin, je t'accueillerais avec grand plaisir!

trubs

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  trubs le Mar 21 Nov - 14:24

Oui il y a du tramage, ça faisait partie d'une "méthode" de travail que je m'étais fixée. Peinture donc lumière donc deux conceptions qui coexistent: nature corpusculaire ou ondulatoire. Traduction plastique: corpusculaire donne des trames; ondulatoire donne des surfaces continues, en aplat du transparent au réfléchissant en passant par le mat et le brillant. Les deux systèmes croisés donne des trames en point plus ou moins serrés ou brillant. Le dernier système est celui de la peinture matière couleur, utilisée de la transparence jusqu'à l’empâtement. Il y a trois couches d'image. Une image de gamin en fauteuil roulant poussé par d'autres, une nana qui montre son cul, et le déjeuner sur l'herbe. Chaque système est plutôt affecté à l'une des images. Les croisements entre les trois donnent énormément de variations dans lesquelles j'avais eu du mal à me repérer, et à tenir tout en gardant une cohérence d'ensemble... drunken

trubs

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Mar 21 Nov - 18:42

111111111111111111!!!!!

je sors qu'une ou 2 fois par an
( problème de fric et de flemme)

Là j'ai 3 projets en cours :
Le Crotoy, pour les oiseaux et la mer
Lacanau, pour les vagues,
près de Bergerac, des copains.
Je te rajoute, merci pour l'invit Smile

Par ailleurs il commence à me tomber des déplacements obligés mortuaires,
ça empiète sur mes propres projets persos ahahaha

222222222222222222222
ah ça a l'air touffu , oui , ton tableau, tu as l'air du genre à superposer les couches.

Je vais un de ces jours inviter mon copain qui veut faire le Déjeuner, à venir lire ici Smile

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Mer 22 Nov - 12:44

je ressayé plusieurs fois de mixer 2 ou 3 poses d'Alyssa.
Rien ne marche , ça excède les possibilités de mes logiciels , je suppose.
Sur le dernier essai ( 3 poses mixées) j'en profite pour regarder ce que la
plateforme sketchfab peut faire comme effets

https://skfb.ly/6uFUG



alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Mer 22 Nov - 21:40

on me permettra de continuer mes manips, car je compte les montrer à mon commanditaire , AlainB.

J'ai donc du mal à mixer mes objets 3d alors j'ai repris une vieille technique que je connais , le VRML


alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Mer 22 Nov - 22:23



alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 23 Nov - 8:58

le peu que m'avait dit AlainB était sur un fond noir.
Je ne sais pas ce qu'il veut mais je sais repeindre les textures du mesh , mais c'est pas facile
( j'ai pas photoshop)




brouillon ici:
https://skfb.ly/6uEQy


je laisse parfois les visages déformés , pour qu'on se souvienne bien qu'il faut tenir la pose sans bouger !! ( surtout la tête!)


Dernière édition par alain le Ven 24 Nov - 10:06, édité 1 fois

alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 23 Nov - 22:10

bon , ça y est , j'ai mis mes 4 poses d'Alyssa ensemble ! ce fut pas facile.
je ne sais pas si mon ami AlainB voudra ce genre de trip.. affaire à suivre




alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manet Edouard, "Le déjeuner sur l'herbe"

Message  alain le Jeu 23 Nov - 23:30



alain
Admin

Messages : 445
Date d'inscription : 02/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum