à propos de "l'art contemporain"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

à propos de "l'art contemporain"

Message  alainD le Lun 15 Juin - 15:53

Christine Sourgins a écrit:« L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »




http://www.contrepoints.org/2014/05/03/164985-art-contemporain-dictature-quantitatif-ephemere


****************

affaire à suivre**************


Dernière édition par alainAdmin le Sam 27 Juin - 21:45, édité 1 fois
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 15 Juin - 19:13

Pour donner envie de le lire, je mets quelques extraits de l'interview de Christine Sourgis qui devraient faire plaisir à Jean-Pierre car ils vont, je crois, exactement dans le sens de ce qu'il pense :

"Avec Duchamp, l’idée prime la forme,  c’est l’intention qui compte : l’art a une base conceptuelle. Duchamp ne crée plus, il décrète. C’est une redéfinition drastique de l’art où le sens n’est plus un don de la forme, il n’y a plus ce lien organique entre les deux, désormais le sens est en dehors de l’œuvre, dans un discours plaqué sur des objets ou des situations (performance). C’est une autre définition de l’art qui n’a plus grand-chose à voir avec l’art de Lascaux jusqu’à l’Art Moderne inclus. L’art dit contemporain est en fait l’art d’une toute petite partie de nos contemporains qui travaillent dans la mouvance de Marcel Duchamp. Pour lever toute ambigüité, j’ai proposé dans mon livre d’employer le sigle AC, pour désigner ce sens particulier du mot contemporain appliqué à l’art."

"Le courant duchampien est par définition prédateur puisque le « détournement » est une de ses logiques favorites : il lui faut donc de la chair fraîche à détourner en permanence… d’où son goût pour le patrimoine qu’il peut squatter et tourner en dérision à loisir. Détruire la Peinture, c’est aussi détruire des critères de jugement esthétique, jusqu’ici internes à l’œuvre : c’est ouvrir la voie à la spéculation qui va remplacer les critères esthétiques par les critères financiers. Il vaut mieux pour la ploutocratie au pouvoir que l’Art au sens propre, au sens premier, existe le moins possible car il attire l’attention sur la qualité"

"Le bougisme, le jeunisme, la confusion entre culture et divertissement, ce dernier semblant s’imposer comme la version démocratique de la culture : Koons, c’est évidemment plus facile à comprendre que Cranach et ceci ouvre le faux procès de l’élitisme supposé de la Grande Peinture. Cranach est accessible à une fille d’ouvrier – j’en sais quelque chose – comme à une fille de diplomate. Dans les deux cas, Malraux a raison, qui dit que la culture ne s’hérite pas mais se conquiert : il faut faire un effort. Et l’effort, rien de plus démocratique ! C’est la-dessus que reposait l’École de Jules Ferry, celle qui m’a formée. J’ai d’ailleurs tout un chapitre du livre qui explique comment la vision de Malraux a été dévoyée. Plein de gens font des efforts pour pratiquer l’alpinisme ou la randonnée alors pourquoi seraient-ils impotents côté peinture ? Je donne régulièrement des conférences sur la peinture du XIXème au XXIème pour que le public se réapproprie cette histoire : ce sujet passionne des gens d’horizons différents ; il suffit de leur expliquer."

Suis d'accord!!!!
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  alainD le Lun 15 Juin - 19:24

ah!!????
ça veut dire que tu connaissais ce truc, Jean-Yves?
Ou bien tu viens de le découvrir maintenant?

Moi j'ai vu passer ça chez une copine par facebook, mais j'ai rien lu du tout , j'ai juste archivé ici, pour m'obliger à y revenir...
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  Jean-Yves Amir le Lun 15 Juin - 19:33

Non, je ne connaissais pas. Je suis en train de lire.
Je pense être assez largement d'accord avec ce qu'elle dit. A la réserve près qu'elle simplifie beaucoup en opposant "peinture" et "AC néo duchampien". Il existe de nombreuses pratiques artistiques qui ne relèvent ni de la peinture traditionnelle (le tableau disons) ni de la posture duchampienne.

mais j'ai rien lu du tout , j'ai juste archivé ici, pour m'obliger à y revenir....

Alors comme ça tu mets des trucs sans les avoir lus! Hum hum.... Rolling Eyes
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  Jean-Yves Amir le Mar 16 Juin - 16:39

Dans le même ordre idée, j'indique ce texte collectif cosigné par plusieurs artistes, philosophes et critiques:
à lire sur Médiapart (disponible en accès libre)
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/201014/lart-nest-il-quun-produit-de-luxe

En voici un extrait:

"L’essence du véritable mécénat est dans le don, la dépense sèche ou, pour parler comme Georges Bataille, « improductive ». Les vrais mécènes perdent de l’argent, et c’est par là seulement qu’ils méritent une reconnaissance collective. Or, ni monsieur Pinault ni monsieur Arnault ne perdent un centime dans les arts. Non seulement ils y défiscalisent une partie des bénéfices qui ne se trouvent pas déjà dans quelque paradis fiscal, mais ils acquièrent eux-mêmes, pour plus de profit, des salles de ventes, et ils siphonnent l’argent public (comme avec la récente exposition si bien nommée À double tour de la Conciergerie) pour des manifestations qui ne visent qu’à faire monter la cote de la poignée d’artistes sur lesquels ils ont provisoirement misé. Ils faussent le marché en s’appropriant tous les maillons de sa chaîne, en cherchant à faire et défaire des gloires. En un mot, ils spéculent, avec la collaboration active des grandes institutions publiques, qui échangent faveurs contre trésorerie. Déjà premières fortunes de France, ils s’enrichissent ainsi, encore et toujours plus, au moyen de l’art. Ceux qui se présentent à nous comme de nobles mécènes ne sont en vérité que des spéculateurs. Qui ne le sait ? Mais qui le dit ?"

avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  alainD le Mar 16 Juin - 17:22

ah oui j'avais lu le texte "L'art n'est-il qu'un produit de luxe?", excellent.
En plus je n'ai jamais compris à quoi servait un sac vuitton.

Ceci dit,

Oui, j'avais archivé les liens Sourgins et cie,  sans lire, car le sujet le méritait,
sans préjuger des opinions de l'auteure.

Maintenant j'ai lu et je suis un peu atterré.
Comme tu le dis toi-même, Jean-Yves, réduire l'AC au courant duchampien, pfffffff...
J'ai même pas envie de commenter davantage.
Suis allé sur son blog et lu un truc plus ou moins par hasard.

Sur Parmiggiani.
http://www.sourgins.fr/parmiggiani-aux-bernardins/

Si tout est de cet acabit, pffffffff

Mais Parmiggiani c'est excellent! merde.
Vaut mieux lire Didi-Huberman,
Génie du non-lieu - Editions de Minuit.

Si quelqu'un veut le lire , je le prête.

Menfin, bon, je vais continuer à explorer Sourgins,
et forcément on peut être parfois d'accord avec certains propos.
Ce n'est par exemple pas à moi qu'il faut dire que les animateurs
dans les musées d'AC sont payés pour "vendre" la marchandise,
j'ai emmené des centaines d'élèves à ce Moloch.

Menfin...Première parution en 1983..
Considérations sur l'État des Beaux-Arts. Critique de la modernité
de Jean Clair

je copie le pitch gallimard:

pitch a écrit:Ces derniers trente ans ont vu la multiplication des musées d'art moderne
et la multiplication des écrits qui lui sont consacrés.
Mais jamais on a aussi peu peint, jamais on a aussi mal peint.
......
La pullulation d'objets hétéroclites qui ne ressortissent à «l'art» que par l'artifice du lieu qui les expose
et du verbe qui les commente ...

etc.....

1983!!
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  alainD le Mer 17 Juin - 13:45


pff je suis assez agacé.
Je n'ai lu que des bouts des 2 auteures, mais ça m'a confirmé que pour beaucoup d'aspects c'est Grouchy.
Je vais prendre le débat par ce bout là: les jeunes.

Beaucoup peignent!

http://www.dorian-cohen.com/

http://nellymonnier.com/

http://www.clairechauvel.fr/
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  alainD le Jeu 18 Juin - 19:50

Sourgins a encore frappé:

a propos de Kapoor à Versailles

http://www.sourgins.fr/versailles-lupanart-de-lart-contemporain/
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: à propos de "l'art contemporain"

Message  Gabriel à Roanne ou pas le Jeu 25 Juin - 20:05

Je vous conseille la conférence de Frédéric Lordon sur LA VALEUR : dans "ce que la valeur esthétique fait à la valeur économique". Quand l'esthétique interroge par retour l'économie sur la notion de valeur. La vidéo ici :

https://www.dailymotion.com/video/xmk3e6_frederic-lordon-ce-que-la-valeur-esthetique-fait-a-la-valeur-economique-spinoza_news
avatar
Gabriel à Roanne ou pas

Messages : 16
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum