Dominique Husson

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  alainD le Jeu 22 Sep - 0:30

j'ai demandé à Dominique une photo de

"Grangeon dans le Bugey"

il me dit : "ne reste de la Schappe que la petite cheminée...."

sur la photo on ne voit pas bien qu'il y a un bout de plastique collé et aussi une sorte de bout de torchon..

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La "courge" a été retouchée et des éléments balayent maintenant l'image, le tout était trop figé...

Message  Lapotre le Ven 23 Sep - 20:59

alainAdmin a écrit:je n'avais pas mis ici les derniers tableaux de Dominique

"Courge"
Huile sur toile - 2016
30 X 24 cm
Leur chair est presque pigmentaire...




" Le bouc écorché "
huile sur toile - 2016
100 X 81 cm




" Tournesols "
Huile sur toile - 2016
La plante humaine est surement celle qui se rapproche le plus de l'être solaire...


Lapotre

Messages : 2
Date d'inscription : 01/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Naissance en peinture

Message  Lapotre le Ven 23 Sep - 22:00

alainAdmin a écrit:Balayons tout d'abord devant sa porte.
Ce sera plus facile ensuite de rentrer chez lui.
Rebeyrolle.
Bon... on lui dit toujours ça,ok, mais ça ne clôt rien.
Il adore Kiefer mais il citera surtout Eugène Leroy.
( et par ailleurs Chillida et bien d'autres)
Il s'agit donc d'investir la peinture par le biais d'une matèrialité exhibée.
Epaisseur, cuisine, débats, dégats.Une vraie délectation, s'emble t-il, à accoucher de mille couches.

Mais je ne veux pas faire des phrases, regardons plutôt le thèmes:beaucoup de paysages.La nature.
Et regardons de plus près: ils disent souvent une histoire intime : souvenirs d'enfance , souvenirs de peintres aimés,
Van Gogh, Cézanne...
Et les portraits, quoique ne dévoilant rien de "personnel", c'est très intime :nu dans la baignoire, danseuse de club......

Dans le petit livret que Dominique a fait pour l'exposition "De l'enfance", à Poncin, en 2015, il raconte les lieux de son enfance.
Dans le Bugey.
Dominique n'est pas un peintre citadin, pas de street art chez lui, il préfère les chemins de campagne.
Il laboure en peinture.

Il faut donc bien réfléchir à l'épaisseur en peinture.
J'y suis d'autant plus intéréssé que j'ai passé ma vie à aplatir, à repasser la matière.A la cacher sous le tapis.


Dans mon enfance mon seul rapport à l'art a été le petit larousse avec quelques pages illustrées sur les grands mouvements de la peinture dont le réalisme, la peinture rococo, la Renaissance...j'ai dessiné jusqu'à 14 ans puis arrêt total et à 20 ans chez une copine qui peignait des chevaux sur toile tout est reparti mais à l'huile !
Sans connaissance artistique je me suis mis littéralement plongé dans ce médium qui me permettait peut-être de m'échapper de tout ce que je pouvais contrôler dans les dessins de mon enfance, comme si le monde s'ouvrait...
Peindre sans culture permet peut-être de se révéler, la matière est arrivée assez rapidement mais le sujet me terrorisait je l'ai vite incarcérée (la matière) dans des cages de plexiglass; de l'intérieur était en quelque sorte ma source mais baignant dans des rouges sanguinaires ce qui était caché sortait comme très douloureux ce que je ne percevais qu' après coup. Cela a été nécessaire mais quand tout a été expulsé, la quête du sujet est vite apparue et je donc essayé de peindre ce qui m'entourait, ce que je percevais.
Mais peindre une chose me paraissait impossible car je sentais bien ou plutôt j'avais déjà le besoin que la "chose" apparaisse" un peu comme surgit une petite chouette translucide que j'avais aperçue jeune sur des buis la nuit, elle était là immobile me fixant, je ne l'avais pas vue et ensuite je ne voyais qu'elle !
Tout me vient des expériences.
Le Bugey me parait être une terre d'autobiographie...
Je n'ai découvert et vu une oeuvre Paul Rebeyrolle que très tardivement.
Voir d'autres peintres "à forte matière" m'a un peu rassuré car j'exposais un peu dans des petits salons vers chez moi et mes agrégats de peinture avaient tendance à déstabiliser beaucoup de personnes, je me suis senti moins seul.
Ma façon de peindre les personnages n'est peut-être pas si éloigné du "street art" qui rejoint dans mon esprit les primitifs du 14è ou 15è siècle, tout est déformé ou porté par l'expression; Mon admiration pour Basquiat est sans limite.
Grapheur rural pourrait-il qualifier mon travail ?

Si cela vous intéresse je pourrais les jours suivants continuer à un peu commenter tout ce travail réalisé par vous deux: Alain et Jean-Yves et qui m'impressionne beaucoup par sa tenue et sa justesse ! déjà bravo et merci.


Lapotre

Messages : 2
Date d'inscription : 01/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  alainD le Sam 24 Sep - 1:54

je découvre seulement maintenant que Dominique est venu écrire ici.
Je vais mieux ranger le truc , en tout cas  ravi du dialogue à 3 !.

rréédit peut être Dominique voudra bien mettre ici une image de sa courge refaite,
je sais bien qu'il est bonnard à toujours retoucher ses tableaux
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  alainD le Sam 24 Sep - 18:08

bien évidemment il n'est pas question que je vienne ici m'immiscer pour "vendre" mes anciennes peintures.
Mais la question de la matérialité de la peinture ou de 'l'image de'.. m'ayant occupé 30 ans,
on me permettra de m'intéresser à l’œuvre de Dominique Husson pour des raison pas seulement amicales.

donc...je reviendrai....

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  Jean-Yves Amir le Dim 25 Sep - 20:51

Merci pour ta réponse, Dominique!

Lapotre a écrit:
Si cela vous intéresse je pourrais les jours suivants continuer à un peu commenter tout ce travail réalisé par vous deux

Oh que oui oui!!!!
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1819
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  alainD le Lun 26 Sep - 23:34

je prends de l'avance, j'ai un peu plus de temps libre que Dominique , humm



DH a écrit:Arène
Huile sur toile
2016

Ai assisté une fois et un peu par hasard à un entrainement dans une arène en Espagne, sentiment étrange comme si une pellicule ovale d'un temps très reculé avait échoué dans notre époque.
Peut-être une allégorie de la condition de l'artiste.
La place du taureau.
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  alainD le Lun 26 Sep - 23:38

un des ses amis a dit
ED a écrit:Le public est très réussi.
Une sorte de trépignement quoique informe dans le détail.
et moi j'ai dit
AD a écrit: L'arène est une poêle où cuit un œuf.
On le voit bien, jaune , au centre du tableau.
Chaleur, soleil qui tape, il est temps de bouffer.
De l'artiste incarné.Ou de ses spectateurs.
Dominique a une pratique culinaire de la peinture à l'huile
et il sait que je ne plaisante pas en disant ça...Soleil, cou coupé.
avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  Jean-Yves Amir le Mer 28 Sep - 19:23

Et moi je dis, sans flatterie ni chichi, Dominique ce tableau est superbe.

Il y a la foule qui grouille dans la peinture triturée, mais il y a aussi, tout autour, les arcades roses comme dans une vieille peinture siennoise ou florentine du quattrocento.
Et puis au centre, la vedette effacée, le taureau qui se dilue dans une espèce de brouillard de peinture...

Chapeau
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1819
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique Husson

Message  Jean-Yves Amir le Mer 5 Oct - 21:55

Je gardais une idée en tête, une intuition, à la suite de ce que j'ai écrit ci-dessus sur la peinture tactile plutôt qu'optique.
Ce qu'a dit Alain, et ce que tu écris, Dominique, vient conforter cette intuition.

Lapotre a écrit:
Mais peindre une chose me paraissait impossible car je sentais bien ou plutôt j'avais déjà le besoin que la "chose" apparaisse" un peu comme surgit une petite chouette translucide que j'avais aperçue jeune sur des buis la nuit, elle était là immobile me fixant, je ne l'avais pas vue et ensuite je ne voyais qu'elle !
Tout me vient des expériences.
Le Bugey me parait être une terre d'autobiographie...

Ta peinture ne cherche pas à transposer une réalité observée mais à donner chair à une souvenance.
D'où cette insistance de la matière: il faut absolument donner consistance à l'insaisissable réminiscence!
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1819
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum