Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  alainD le Dim 4 Oct - 12:25

alainAdmin a écrit:
incredible!!

j'avais écrit ce mot surtout pour la photo de groupe.

Cela me faisait aussi marrer de penser à tous ceux qui s'excitent pour ou contre la prétendue "théorie des genres" ahahah

avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Sam 10 Oct - 11:29


Je reviens sur le versant militaire de la cornemuse, incontournable en Normandie... Lord Lovat donne deux clés lors de son interview :



Instrument militaire de communication : Les fréquences de la cornemuse, émises à puissant volume, sont audibles au loin, se détachant des bruits de canonnade et de la mitraille.

Musique donnant du courage aussi. Donc ne donnant pas le bourdon Smile

Le tout en gardant à l'esprit que le Jour le plus long est plus un film d'ambiance que d'exactitude historique.

Voilà, c'était juste un petit complément. Merci Jean-Yves pour toute cette diversité d'instruments en début de sujet. On peut dissocier les instruments avec et sans bourdons. Pour moi, la cornemuse se définit aussi par la présence des bourdons.
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Jean-Yves Amir le Sam 10 Oct - 13:05

Merci à toi pour l'extrait du "Jour le plus long" bien choisi: le soldat couché au sol qui se bouche les oreilles avec je ne sais quoi parce qu'il ne supporte pas le son nasillard de la cornemuse me fait rire! Laughing
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Sam 10 Oct - 14:39


Jean-Yves Amir a écrit:Merci à toi pour l'extrait du "Jour le plus long" bien choisi: le soldat couché au sol qui se bouche les oreilles avec je ne sais quoi parce qu'il ne supporte pas le son nasillard de la cornemuse me fait rire! Laughing

Ce soldat râleur, Flanagan, que l'on voit dans quelques scènes du film, est interprété par Sean Connery :

" />

Dans la réalité, je pense que l'acteur aime la cornemuse :

" />

Jean-Yves Amir a écrit:...qu'il ne supporte pas le son nasillard de la cornemuse

L'essentiel était et reste toujours de ne supporter ni nazillons ni nazis...

avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Dim 11 Oct - 20:51


Tiens, je ne m'étais jamais posé la question : Au vu de la distribution exceptionnelle d'acteurs du Jour le plus long, qui incarnait le légendaire Bill Millin, joueur de cornemuse de Lord Lovat ?

Réponse tout simplement trouvée ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bill_Millin

Le Pipe Major Leslie de Laspee, joueur de cornemuse officiel de la Reine mère... donc pas le premier piper venu.


Leslie de Laspee dans le Jour le plus long ( au moment où il rencontre Bourvil) :

" />


Bill Millin, au printemps 1944, peu avant le Débarquement en Normandie :

" />

Une des cornemuses de Bill Millin léguée au Mémorial Pegasus. Ca n'est pas celle qu'il avait au D-Day :

" />
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Lun 12 Oct - 17:39


Le 5 juin 2012, j'étais allé rencontrer les vétérans, en toute simplicité, à Pegasus Bridge. Dans les années non multiples de 5 à partir de 1944, c'est plus facile... inutile d'essayer aux 60, 65 ou 70 ans d'anniversaire du Débarquement... Les officiels étaient arrivés derrière le joueur de cornemuse, après qu'il ait répondu, avec son instrument, à l'appel d'une petite corne de chasse telle que celles qu'utilisaient les paras anglais lors du débarquement. Cela avait bien mis en valeur l'aspect communication de la cornemuse en temps de guerre. Quelques photos de ces beaux instants, non dénués d'humour britannique :

" />

Observez la morphologie de la main et des doigts du piper :

" />

avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  alainD le Lun 12 Oct - 18:04

ah c'est le pont qu'on voit dans le film , pigé

Très émouvant tout ça , merci



avatar
alainD

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/02/2015

http://lartcommeonlaime.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Lun 12 Oct - 20:09


Pour continuer dans l'émotion, suspendue au son des cornemuses, lors d'une commémoration sur une des plages normandes du Débarquement.

Amazing Grace, magnifique :



Ce son, ce son ... en particulier quand toutes les cornemuses reprennent le thème ... Ca vous remue aussi au plus profond ?

alainAdmin a écrit:ah c'est le pont qu'on voit dans le film , pigé

Oui, le pont historique a été déplacé sur l'espace du mémorial Pegasus et remplacé par un autre pont.
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Jean-Yves Amir le Lun 12 Oct - 21:21

Northman a écrit:
Ce son, ce son ... en particulier quand toutes les cornemuses reprennent le thème ... Ca vous remue aussi au plus profond ?

Ben oui! Je vois que tu aimes la cornemuse toi aussi.
Et cette émotion particulière que procure la cornemuse est bien le point de départ de ce sujet! Comment précisément, c'est difficile à formuler, mais je crois que tout ce que nous avons dit tourne autour des mêmes réponses. Quelque chose qui vient du corps et de la culture ancestrale.

A quoi je pense en voyant tes images, Northman?
A ceci, la fameuse haka de l'équipe de rugby de Nouvelle Zélande

Où se joue un rite ancestral, sauvage, terrifiant pour l'adversaire, et en même temps garantie que ces hommes se comporteront en "gentlemen" sur le terrain.

Les pipers écossais ne sont-ils pas du même ordre pour la culture britannique?
Un retour aux origines, la beauté d'une grande culture, mais quelque part la menace ritualisée d'une possible sauvagerie?

(Faut-il le préciser, quand je dis "sauvage", cela n'a rien de péjoratif! J'utilise ce terme dans le sens de premier / originel, par opposition à développé / sophistiqué)
avatar
Jean-Yves Amir
Admin

Messages : 1730
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scottish story 2 : Cornemuses de tous les pays...

Message  Northman le Mar 13 Oct - 12:28


Jean-Yves, il y a plusieurs directions à creuser à partir de ton post ci-dessus. Pour le côté militaire, J'ai envie de commencer par l'ancrage dans le terroir. L'Ecosse est une terre de grands guerriers, et je pense que c'est indissociable de sa géographie. Les commandos se sont développés au cours de la seconde guerre mondiale, et  le centre d'entrainement de référence était Achnacarry, en Ecosse. La formation y était impitoyable, et ne pouvait se juger qu'à la hauteur des résultats obtenus par ceux qui y étaient passés, comme par exemple les français du commando Kieffer, ancêtres des fusiliers-marins qui n'ont pas obtenu leur béret vert dans une pochette surprise. Qui a entendu parler, en dehors d'Ouistreham, de la prise de Flessingue, sur l'île de Walcheren ?

Donc grands espaces - ça va bien avec la puissance sonore de la cornemuse-, montagnes, rudesse du climat ... Une géographie sur mesure pour entrainer des unités d'élite.

Voici une photo du monument mémorial d'Achnacarry avec les paysages en arrière-plan.

" />

Une autre, plus petite :

" />

La "sauvagerie" des paysages écossais a aussi été utilisée par Jean-Jacques Annaud pour tourner des scènes de la Guerre du feu. Il ne doit plus y avoir beaucoup de paysages sauvages-originels aussi vastes, sans empreintes de l'homme moderne, en Europe.

Jean-Yves Amir a écrit:Entendre vibrer le souffle si particulier d'une cornemuse, de préférence dans un vaste paysage des highlands, produit en moi, à chaque fois, un effet si fort à nul autre pareil...

Il y a encore beaucoup à développer à partir de ton post, Jean-Yves. C'est juste un début d'exploration. On va continuer dans le registre "tripal" en essayant de ne pas dériver dans des projections idéologiques.  Wink



Dernière édition par Northman le Mer 14 Oct - 10:10, édité 1 fois
avatar
Northman

Messages : 547
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 56
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum